la grosse loose.....Mélanie

Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Ven 4 Mai - 6:24

salut Gab
je n'y avais pas pensé comme ça, mes ta reflexion me parle parce que malgré ces moments de bas, je reconnais une chose : je me bats moins contre moi. Un exemple flagrant : le sport. Avant la cure, crevée ou pas (en même temps je ne me permettais pas de me sentir crevée, j etais tjs au taquet en me levant, automotivation?), levée à 5h, voire même des fois 4h si je devais partir plus tot pour pouvoir faire mon heure et demie de stepper. Ca, c completement fini.
Par contre, il m'arrive pendant la journée de me dire "bon, là, tu vas quand même faire du stepper ce soir pour compenser (ces excès.... par rapport à ce que je mangeais avant, pas dur d'etre dans l'excès), et arrive le soir, je suis naze, plus envie, plus motivée.. alors j'applique la theorie magique (la même de Clelia, c marrant) : "tu verras demain, c un nouveau jour", comme si le lendemain permettait de faire "reset". Donc oui, je suis moins exigeante avec moi.
La deuxième couche, je pense, c le fait d'accepter d etre une femme et plus une gamine, je n ai jamais eu confiance en moi, j ai tjs eu honte de mon generaux 95c (avant ano!!!), je n'ai jamais assumé mes courbes... quelle conne, quand j y pense.. je n etais pas grosse, mais pulpeuse;. bref. Du coup, peut etre que reprendre des formes me fait flipper, comme si le fait de devenir une femme, assumer la vie, me faisait peur....
Là, en ce moment, je suis revenue comme aux premiers jours de la cure, je suis mentalement dans une bulle, oui, comme taty dit, je me dorlote, je ne reflechis pas, je fais ce qu'il est demandé dans la cure, et surtout je m'empêche de mentaliser ce que je mange, sinon mon cerveau peterait un plomb...
pourvu que ça dure..

Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Gab le Ven 4 Mai - 4:29

Salut Mélanie,
juste une réflexion : je te propose une autre vision de ce que tu vis.
En fait, j'ai l'impression que cette cure "agit" ciblé, c'est à dire où il faut pour la personne (ce que j'ai déjà dit à un autre endroit) et en plus je pense maintenant qu'elle travaille par couche.
Est-ce que cela serait possible que pour l'instant tu as travaillé à un certaint niveau et comme c'était un succès et tu as accompli quelque chose, maintenant tu avances en attaquant à une couche plus profonde?
Et juste une phrase pour la route : Selon Swami Ajaya, la seule chose qui importe dans la vie est l'inconditionnel positif regard pour soi... Pour moi, ça parle énormément.
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Mer 2 Mai - 21:23

Merci Clélia pour ce témoignage si perso..
Je vois que toi aussi tu as traversé des océans de doutes, de jours "in" et de jours "out"... Ce qui est marrant, c'est qu'au final on est chaque jour différentes, on ne peut pas s'ennuyer avec nous!! Comme dis mon mari "avec toi, je ne sais jamais comment te prendre; tu changes de comportement tous les jours".
Moi aussi j'ai été dans lextrème, mais à l'inverse, dans l'ano... je me souviens d'un jour, le jour où je me suis rendue compte que non, je ne voulais pas mourrir au final. J'etais au bordu du gouffre, mes yeux se sont troublés, je ne voyais plus bien, mon coeur battait si lentement... mon réflexe, allez faire un calin à mes parents, pour me sentir vivante.. et mangé quelque chose de nourrissant, pour me remonter,n parce que je me sentais partir... C'est là que j'ai compris que cette ano n'etait qu'un appel au secours, une sorte aussi de suplice que je m'infligeait....et que je voulais vivre. ca change tout.

Depuis deux jours, je reprends le dessus grâce à votre soutien.
J'ai repris la phase 1 de la cure, j'arrete le sport parce que je suis crevée et que je veux "voir" si ça joue ou pas sur mon corps. Je ne me suis tjs pas pesée, trop peur de voir les chiffres.

Je continue à vous donner des news pendant mon voyage des que j'ai une connexion web!

Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  klellja le Mer 2 Mai - 9:04

Vu sur facebook : "Don't let a bad day make you feel like you have a bad life". Smile

J'ai repensé à toi ces derniers jours. Je trouve tes efforts fabuleux jusqu'à présent Mélanie ! En tant qu'autre bipolaire du groupe Rolling Eyes tout ce que tu vis j'ai l'impression de si bien le connaître... C'est tellement facile de nier en un bloc tout le chemin qu'on a déjà fait, juste parce qu'on se sent pas bien un jour.

Souviens-toi de tes victoires, de ces moments de flash de bienveillance envers toi-même et de tout ce qui t'a rendu joyeuse et fais-en du bonheur ! Tu sais que ça existe, ton corps a juste besoin de se familiariser avec ces nouveaux chemins. Il recrée de nouveaux circuits.

En fait je suis convaincue que c'est énormissime ce que tu es en train de faire aujourd'hui. Tu transformes ton corps, ta conscience, ton bagage génétique. C'est de la magie, non ?

J'ai l'impression d'avoir été dans la loose depuis la naissance, ado je parlais que de mort (et de sexe j'avoue) dans mon journal intime, la vie me semblait affreuse mais les flashs d'euphorie que je connaissais, même infimes, même des brindilles de rien du tout qui constituaient 0,002 % de mon existence, ont suffi à me raccrocher à la vie et à donner de plus en plus d'espace à "autre chose".

Laisse-toi vivre, sois autoritaire, sois tyrannique, sois tendre, molasse ou larversque, n'écoute pas les autres, sois sous les ordres de ton mental, de ton corps, de ce que tu veux...

J'ai envie de partager une anecdote....

Il y a 2 ans, j'essayais de faire gaffe à ce que je mangeais mais je chipotais, je mangeais des crasses qui me faisaient pas du bien, je mangeais trop, je me faisais vomir aussi. C'était doublement pénible car il fallait supporter toutes les critiques intérieures. Pire que tout, les voix dans la tête qui jugent tout. Mais elles me semblaient surpuissantes, quoique je fasse. Elles me disaient que j'arriverai jamais à rien, que tout était déjà joué d'avance, dans les gènes etc. Alors, un jour qu'elles me "bouffaient" et que ça me rendait diiiingue, j'ai pris mon vélo pour aller en ville. J'ai été m'acheter un gros paquet de frites et un tropico. Je me suis offert les meilleures pâtisseries de la meilleure boulangerie du coin. J'ai acheté tout ce qui me plaisait dans un magasin bio, du chocolat et cie. Sans restriction. J'ai été dans un parc et j'ai tout mangé avec délectation. J'étais sereine comme jamais en le faisant. Mon mental était comme fou -quoi, quoi, elle ose?-. Mon estomac était sur le point d'exploser. C'est sur, j'allais me rendre malade. Je n'ai pas vomi et je refusais de le faire. J'avais envie d'être pleinement consciente, de sentir tout ce que ça faisait dans le corps. Je voulais marquer le coup dans le corps, pour qu'il s'en souvienne. Juste pour dire : "alors est-ce que c'est vraiment ça que tu veux ? Ca te plait ces sensations ? Ca te plait de sentir ton estomac si lourd ? De te focaliser sur la nourriture à longueur de journée ? Si tu veux, tu peux le faire tous les jours, 7 jours/7, toute ta vie si ça t'amuse. Tu es libre de faire ce que tu veux. Ca n'engage que toi. C'est toi qui vis dans ton corps, personne d'autre. C'est toi qui ressens un mal-être ou pas. C'est pas ton père, ta soeur ou la fille du voisin. Ou tous ceux qui te critiquent. Ni même ceux qui t'encouragent". Et là c'est comme si une nouvelle dimension s'ouvrait: j'ai réalisé que j'avais le choix. Ok c'était pas agréable du tout physiquement mais le lendemain, j'étais toute neuve. J'ai l'impression que cet acte m'a littéralement sauvée, comme si c'était une des choses les plus saines que j'ai accomplir à ce moment-là.

Ceci n'engage que moi mais je crois qu'avec un mental aussi puissant, il faut parfois se laisser aller dans les extrêmes... Sinon on ne fait que se retenir et on crée des monticules de croyances qui nous mangent de l'intérieur. Et aussi que ça passe par le corps. C'est là qu'est engrammé ce qu'on a pas choisi et c'est là qu'on engramme ce qu'on choisi en toute conscience. Même si c'est dur pour le corps... Même si ça semble négatif à priori.
Ca n'engage que moi j'ai dit!

Bon courage et have a nice trip!

Clelia



klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Mar 1 Mai - 19:34

salut Nicole

C'est la première fois que je lis quelque chose comme ça... et tu as totalement raison, jamais je n'imposerai à qui que ce soit, et encore moins ma fille ce que je m'inflige... Au contraire, j'essaye d'inculquer à ma fille tout ce que je n'ai pas eu étant petite, de la confiance en soi, je le ui dit qu'elle est belle, gentille, intelligente, pleine de ressources et que c à elle de décider dans la vie... J'espère que cette petite graine que je tente de planter deviendra une belle fleur...
Oui, tu as encore raison sur les croyances, c tellement dur à effacer. J'en veux souvent au système pour cela, pour nous avoir fait bouffer depuis gamine qu'il faut ne pas manger de grasn faire de l'exercice à foison etc.... sinon, on est rien, nul,moche, grasse, useless... Depuis bébé je baigne là dedans, trente ans... dur dur de briser les chaines.
ET puis aussi je me demnde ce que j'ai bien pu faire dans ma vie antérieure pour devoir me punir autant.... C dingue cette capaciét à s'autoflageller, avec les repercussions sur la famille proche, et dans de clémence vis à vis des autres... POURQUOI?????


Bref, oui, pour moi, et aussi et surtout pour ma fille et mon mari, je dois apprendre à laisser aller, "stay beside et just let it be" comme dirait Lenny Kravitz... Je suis en train de suivre la pîste de mon père, un nerveux qui part au quart de tout et me terrorise et du coup me fait un devoir d'etre parfaite pour ne pas le decevoir... non, je ne veux pas devenir comme lui sur ce plan, mon mari me reproche assez d etre tendue comme un string en permanence.
Je dois donc me reposer (10 ans de fatigue intense, à tenir debout sur les nerfs... ce n'est pas en 6 semaines que ça va se régler comme dit Gab) et apprendre à lâcher prise...
Je suis une bonne élève, encore faut il que j'accepte de m'écouter..

Merci Nicole!
Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Invité le Mar 1 Mai - 6:57

Mélanie mais qu'est ce qu'il y avait dans l'air ces 3 dernières semaines?? Peut être que cette douceur du temps depuis hier s'est répercutée dans chacune de tes cellules;-) Moi quand je lis ton témoignage j'ai envie de te partager ceci toi qui est aussi une maman, .... Quand l'orage gronde, et que la voix de "l'exigeante", du "censeur", où peut importe le nom que tu lui donnes, se met en place comme un disque rayé, j'ai appris à lui renvoyer l'autre voix celle justement de la maman que je suis, et je me rend compte que jamais je n'aurais une telle réaction vis à vis d'un de mes enfants... cela m'aide à prendre de la distance par rapport a cette autocritique, ces auto jugements énergétivores , "ces voix/es sans issues" comme je les appelle.
Tu nous as partagé à toute ton plaisir de la crème de coco, à nous faire saliver:-), le plaisir et le mieux être qui l'accompagne sont de belles expériences qui sont maintenant inscrites en toi. Parallèlement il y a "l'ancien programme ", c'est Einstein qui disait qu'il est plus difficile de désagréger une croyance qu'un atome, ... croyances et habitudes que nous avons intégré à l'insu de notre plein gré , auxquelles au fil de notre travail nous sommes amenés à nous confronté, ...à faire le tri.

Je te souhaite un très bon voyage plein d'heureuses surprises,
Nicole

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Lun 30 Avr - 19:18

émue aux larmes... difficile de confier ce que je ne peux même pas dire à me petite maman, ni à mon petit papa, devant qui je mets mon masque de "youhouh, tout va bien, don't worry, je ne veux surtout pas vous inquiéter et porter en plus cette culpabilité de vous blesser, j'en ai déjà tellement à porter".
C très dur de mentir tout le temps, sauf à mon mari, qui du coup se prend tout cette deprime en pleine face, ce mal etre etc.. Pour le meilleur et pour le pire..

Mais vous avez raison, je sais pertinemment que je peux aller mieux, il faut "simplement" que je lâche cette petite voix, ce petit démon intérieur, que je lâche cette angoisse de perdre le contrôle.

Je reprends ce matin, plus sereine grâce à vous. C'est très important de savoir que je vous ai au cas où, pour parler de ces angoisses....

Je pars aux US dimanche, j'y ferai gaffe. En même temps, l'an passé, je n'ai jamais mangé aussi bien, en accord avec ma nature, alors que j'ai eu l'impression de m'empiffrer ... resultats, au top mentalement, affinée.. et oui, vous allez rire ; oeuf brouillées beurre le matin, omelette ou poulet legumes le midi et idem le soir. 0 sucre... une sorte de cure leptine avant même de la connaitre!

Merci à toutes.

Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Admin le Lun 30 Avr - 6:10

tu as fait du yoga? tu comprendras alors
dans la vie j'ai mes moments d'inspir'
et puis des périodes d'expir'
(où rien ne va)
et puis je tiens parfois en apnée entre les deux
mais ça repart toujours
c'est une autre formulation du nuage de pluie sur ma tête

à 57 ans j'ai enfin le moral au beau fixe ou presque; pendant les expirs j'attends que ça passe, je range, je fais des choses idiotes et répétitives (des doodles ou des zentangles en dessin, c'est hypnotique), je ne peins plus, je n'attends plus rien de moi-même

pour t'encourager c'est la réforme alimentaire qui a été le pompon pour mes troubles psychiatriques very borderline depuis ma toute petite enfance, malgré les hhhheeeeures de psychothérapie que j'avais suivies depuis mes douze ans

je ne veux plus vivre cette sous-vie, aliénée de moi-même, maintenant que j'ai connu la jubilation cellulaire et mentale
c'est une motivation majeure

pour me rappeler à l'ordre, les troubles reviennent dès que je sors plus de 3 4 jours de mon biotope nutritionnel (vacances copains, voyages hotels, etc.) ou que j'oublie.... le gras! et alors quelle galère pour remonter, ça met parfois trois semaines pour trois jours de déviance; mais je suis motivée et tu me comprendras peut être: je ne m'aime plus dans cet état alors qu'avant, ne connaissant que cet oxygène de la déviance, je m'y complaisais. c'est alors facile pour moi de reprendre les rênes

ça n'existe pas les thérapies rapides pour un corps... il y a toujours des effets de transferts ou de compensation. c'était trop flash ce que tu vivais,mais j'étais heureuse à te lire: "ah, elle a de quoi engrammer du positif, elle s'y raccrochera après, comme la rame du maître nageur quand j'apprenais à nager..."
c'est normal qu'une ancienne anorexique ne pense qu'au pilier alimentation mais je n'insisterai jamais assez sur les AUTRES piliers (voir mon assiette en équilibre)

laisse toi aller à stepper et à ne plus manger ce qu'il faut pour être heureux ! la bienveillance envers soi ne s'achète pas en magasin, c'est un long chemin; si tu es en malveillance pour l'instant, fais-le; pourquoi nier? après ce sera plus facile de se laisser redorloter par la vie; la résistance (pour une volontariste comme toi) est le pire chemin, ce n'est que la face cachée d'un même désordre - je suppose que tu en parles avec la psy, je ne suis intervenue ici que pour la part alimentaire: laisse tomber l'assiette! tu sais ce qu'il faut faire quand tu veux reprendre, c'est l'essentiel

une autre piste: veux tu voir avec ta psy dans quelle mesure tu te crois "en cure"? c'est contreproductif pour ton mental, je pense
je mange quasi comme ça depuis trois ans que j'ai trouvé l'effet de Full Ketone sur mon mental, je ne le vois pas comme une cure, mais comme un pansement, une douceur que je me fais
dès que je sens l'ombre d'une restriction cognitive, j'abandonne pour un jour et je file vers des millefeuilles du Saint Aulaye à Bruxelles; ça ne porte pas à conséquence pour si peu (on dirait qu'il y a cette limite de trois jours) et mon mental pense enfin à autre chose, il se débloque

le dernier mot revient à ma fille Julia comme d'habitude: "oh, maman, ne lutte pas, tant que tu gardes cet enfant blessé en toi, tu continueras à ...." (liste personnelle)
je la laisse donc faire ses stages d'énergétique et de méditation en espérant que ça douchera sur mon BB intérieur par transition...

ciao T.

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  michelle le Lun 30 Avr - 4:38

Coucou Mélanie
Je viens de mettre un message plus bas qui va un peu dans le même sens que toi… (je suis de nouveau en train de bouffer automatiquement, sans faim… Couillon, non?)

Donc, j'essaye aussi de trouver une solution en douceur mais ne pense pas que tout le monde réussit tip top du jour au lendemain… On a tous des moments forts, des plongeons, des périodes enthousiastes, des abattements… je pense que c'est terriblement humain: si les leçons de vie s'apprenaient une seule fois et se retenaient pour la vie entière… ben taty ne vendrait plus de livres ;-)))
Mais l'important c'est juste de s'en rendre compte… J'avais un prof en hypnose qui disait qu'il fallait parfois être comme un bouchon de liège ds une mer déchaînée et accepter d'être ballotée par les événements extérieurs avant de reprendre des forces pour repartir vers le rivage. J'aime bien cette image…

On a la chance de former un forum plein de bienveillance où, je pense (sinon, qu'elle se dénonce!!) nulle n'est parfaite…

Courage et prends soin de toi…

michelle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Gab le Lun 30 Avr - 4:13

Salut Mélanie,
ça résonne en moi ce qu tu vis, je sais que c'est très fort. Ne te décourage pas pour autant, rien n'est perdu. Tu as vu que c'était possible de vivre autrement, dans la joie, bien dans ton corps! Il faut juste retrouver le chemin. La phrase de Taty m'a beacuoup parlé quand elle disait (à Klellja) qu'elle attend que la pluie s'arrête de pleuvoir juste au-dessus de sa tête. (c'est ce que je fais aussi. Et je ressors ma petite expérience de mindfulness (MBCT) dont j'ai déjà parlé sur le forum : on a le choix. Tu a le choix aussi de retourner dans la lumière et puisque tu as déjà vu que c'était possible, tu peux y arriver. )
J'imagine que ce n'est pas avec une cure de 6 semaines qu'on arrive à récupérer des événements vécu depuis plus de 10 ans. Mais la voie est ouverte, commencée et même avec un début encourageant dans ton cas.
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Dim 29 Avr - 23:14

Merci les filles.. sincèrement.. c le seul endroit où je me mets à nu( tiens, encore;. g un souci avec la nudité je crois Smile) Difficile d'en parler.

Clélia, merci beaucoup. je vais ressortir le livre traduit en français. De toutes façons, je vais me faire une piquouse de rappel et de mmotiv avec les livres Eat fat get thin, Les livres de taty etc... Il faut que je me remotive..
Quand on touche le fond.. on ne peut que rebondir...
Catherine, ça me va droit au coeur... j'en ai marre de cette put.. de personnalité bipolaire, un coup Wahou, un coup oups.....

Merci beaucoup, quoique vous en pensiez, ça aide

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Cath le Dim 29 Avr - 23:01

Chère Mélanie,
Outre les judicieux conseils de Clélia, je t'envoie mes encouragements en pensée. Eh oui, cela arrive, c'est normal de ne pas toujours être au top, point de vue moral, physique... Nous sommes comme la vague, une fois en haut, une fois en bas... Est-ce que la gouttelette de la vague d'en haut a plus de valeur que la gouttelette de la vague d'en bas... non, bien sûr, c'est la même eau, même vague qui ondule, une fois en bas, une fois en haut. C'est toi Mélanie, avec toutes tes qualités et tes défauts, qui te sens de la loose maintenant, et c'est la même Mélanie qui était si fière il y a quelques jours, de ne plus penser au step et d'avoir tellement de plaisir à manger du gras. Courage, ma belle. Tu es toi avec tes ombres et tes lumières, et là... il fait juste un peu noir et tu as oublié que la lumière existe!
Prends toi (mentalement ou physiquement) dans les bras et cocoones toi, tu as fait beaucoup de progrès magnifiques en si peu de temps! Et non, ces progrès ne sont pas perdus. Très cordialement,
Catherine

Cath


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  klellja le Dim 29 Avr - 21:07

Salut Mélanie,

Courage, courage... Je suis sure qu'il y a toujours une solution pour chaque situation!
D'après mes souvenirs de ton carnet, t'as souvent une mauvaise digestion et le ventre ballonné. Est-ce que tu es sure d'avoir des menus adaptés à ton corps d'aujourd'hui ?

Chépa mais quand je te lis, avec tes problèmes de tripes, le "gut & psychology syndrome" me revient.

Que dit la doctoresse Campbell à propos de la constipation ?

La constipation est due à un manque de bactéries bénéfiques dans l'intestin et à un déséquilibre du système nerveux intestinal: le système nerveux sympathique est suractif par rapport au système parasympathique. En restaurant la flore intestinale avec des probiotiques et le régime, on résoud la constipation à long terme. A court terme, nous avons besoin de rééquilibrer le système nerveux avec la diète. Afin d'activer le parasympathique et de calmer le sympathique, nous avons besoin de jus riches en magnésium, potassium et autres substances; nous avons besoin de plus de graisses animales avec les repas et de changer les proportions de légumes et de viandes (moins de muscle et plus de légumes cuits et de viandes gélatineuses)


Autre :

Si la constipation persiste, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire :

* Mangez plus de légumes cuits et de viandes gélatineuses, et réduire muscle. Augmentez la consommation de graisses pendant les repas.

* Remplacez le yaourt et le kéfir (produits laitiers riches en protéines) par de la crème aigre (riche en graisses). Préparez la crème aigre à la maison, de préférence à partir de crème de lait cru, en utilisant une culture de yaourt pour commencer et ensuite de kéfir. Cette mesure aide la plupart des gens à vaincre la constipation.

* Introduisez le jus plus tôt, préparez un mélange de fruits et de légumes, ensuite ajoutez-y 1 à 2 oeufs crus et une large portion de crème aigre. Vous obtiendrez un délicieux "milkshake" qui vous apportera plein de magnésium et d'autres substances. Buvez ce milkshake au lever, 20-30 minutes avant de prendre le petit déj.

* quand vous préparez le jus, assurez vous qu'il soit riche en magnésium : oranges, céleri, pomme, carrotte, chou, betterave et légumes verts.


Est-ce que des trucs te font écho ? Qu'en penses-tu ? Est-ce que tu prends de la bétaïne pour t'aider à digérer ?

Clelia
http://gapsdiet.com/FAQs.html

klellja


Revenir en haut Aller en bas

la grosse loose.....Mélanie

Message  Melanie cure leptine le Dim 29 Avr - 19:27

Bon, c'est la loose, où comment foutre en l'air ce qui avait si bien commencé..
contexte pourri : temps affreux depuis 3 semaines, qui a joué sur mon moral et mental comme je ne l'aurais jamais cru, impossible de faire face + depart aux USA pour deux semaines avec mari mais sans ma fille, ce qui me pourrit bien l'intérieur..
Bon, je me mets à nue, encore, bien que ce soit hyper difficile de l'ecrire parce qu'au final, c'est admettre que c la loose..
Incapable de l'expliquer, pas de "vraies raisons", tout allait super bien, et pui d'un coup j'ai réduit un peu le matin, à 70g de jambon + graisses à gogo, du coup, repercussions journée avec envie de sucré, bonbons sans sucre, + constipation avec ventre énorme, je ne me supporte plus, je dors mal, peu, pas le moral, je mange plus que mon cerveau ne le tolère, hop, je vais me faire vomir, je n'ai plus de rythme, je suis crevée, mal dans ma peau, j'ai de nouveau l'impression que je dois faire du sport tous les jours pour "perdre" ces calories, je me sens énorme, grosse, moche, surtout pas envie de me peser, c'est l'horreur... cheveux filasse, peau en lambeau, envie de pleurer... Au secours

A chaque fois aussi que je suis constipée, avec ventre enorme et estomac qui ne vidange plus, c la crise de moral...

Il faut que je trouve le courage d'outre passer ces pensees parasites "tu vas grossir si tu manges comme ça!!! tu suintes la graisse.." j'en passe et des meilleures pour revenir au point 0 et reprendre la cure...

Au secours

Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: la grosse loose.....Mélanie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum