régime et contrainte

Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Sam 1 Sep - 18:20

merci Gab, ça a tout à fait sa place puisque tout est dans tout n'est ce pas
je retiens: "Au final : on ne doit pas réfléchir!!! L'intellect est court-circuité, il n'a rien à faire là-dedans, tout est prévu. Et il reste de la place pour le ressenti, l'observation... Le retour à soi est donc possible, car le terrain est propice...."
c'est la même chose que je fais au tennis avec ma méthode de tao du tennis
et je ne joue jamais mieux qu'avec cette énergie là, mais diable comme c'est dur de contourner l'intellect
je résumerai un jour aussi cette méthode ici (du prodigieux Sauveur Cuomo, d'Aix)
heureusement que je ne suis pas atteinte comme vous pour le ménage (pour le reste oui). mais je dois envisager ça dans "Enfin d'Accord" car c'est un sérieux frein à l'évolution

merci Klelia, pour un "canari" (on croit non?), hypermince en plus et avec ton historique, je suis heureyuse de voir que RS a fait un tel effet; ça a cliqué quelque part comme la petite bille du flipper...

ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  klellja le Sam 1 Sep - 5:50

ha ben si je peux également partager mon expérience...
de mon côté, je me sens vraiment libérée d'un poids, libérée de mon obsession d'aliments à éviter à cause de mein leaky gut, de ce que je pense être bon pour moi et que je ne fais pas, etc.
ça ne veut pas dire que mon corps est devenu parfait, mais quelque part le gros noeud s'est défait, j'ai la sensation d'embrasser une forme de liberté que j'effleurais à peine auparavant.
c'est clair que je ne mange plus comme tout le monde, mais je mange tout ce que j'aime, tout ce qui me plait et j'ai l'impression de m'auto-réguler naturellement. Ces dernières semaines je mange tous les produits laitiers dont je raffole, du chocolat - beaucoup de chocolat (souvent une tablette entière et sans culpabilité), du saumon cru, du café, pllllllllllein de fruits (raisin, pommes, prunes, bananes), certains jours je quasi-jeûne et danse à fond, d'autres jours je fais des soupers gargantuesques, des petits déj très tardifs... c'est très irrégulier.
bon j'ai de la chance d'avoir une répartition de graisse assez favorable, je prends tout dans les fesses et les cuisses quand je grossis et rien dans le ventre, et je peux perdre assez facilement en +.
avec retour à soi j'ai un peu grossi... je n'étais pas maigre en commençant (53kg pour 1m62, avec des cuisses imposantes) mais je fais plus de sport -par envie-, je me suis un peu musclée Very Happy ça doit être ça!
j'ai retrouvé un gout assuré pour les douches froides au quotidien, même les matins ou j'ai froid (j'ai une tendance à être frileuse) j'en prends et ça me fait toujours un effet WAOUW
j'ai suuuuuuuper envie d'être bien alors le côté régime = contrainte n'a vraiment plus d'effet sur moi... si un truc me convient pas j'arrête et c'est tout. et si j'arrive pas à arrêter je m'en inquiète plus, je sais que ça viendra tout seul s'il le faut, c'est magique... je suis assez convaincue qu'il y a des circuits neuronaux qui se sont reformés (ça avait déjà commencé avant retour à soi)
les périodes down durent 24h max, je me sens en haut la majeure partie du temps maintenant.
ceci dit je reste hyper exigeante sur la qualité de ce que je mange et perfectionniste mais ça me pose aucun problème... j'ai pas seulement ça avec la nourriture en fait...
j'aimerais peut etre bien pouvoir partager tout ce que j'apprends mais je sais pas encore comment....

bref c'est un plaisir d'être en vie Smile

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Sam 1 Sep - 4:58

Salut,
rien avoir avec régime et contraintes, mais j'ai envie de partager une réflexion...
Il y a quelques années, quand ma perfectionnisme m'a failli me tuer, (boulot avec bcp de responsabilités, plages horaires pas pour une femme avec enfants etc., volonté que tout soit parfait à la maison etc...) je suis tombé sur quelque chose qui m'a énormément appris. Sur le moment c'était juste pour survire, mais finalement aussi sortir du perfectionnisme.
Je me suis abonnée aux newsletters de Flylady qui donne une méthode simple et efficace pour garder la maison (et sa vie) ordonnée. Elle préconise des babysteps, de laisser le perfectionnisme de côté, de ne pas trop réfléchir. Sa devise : just go and shine your sink. (elle choisi ce point de départ, LA chose dans la maison qui doit être propre matin et soir et qui va procurer d'une immense apaisement le matin quand on se lève. A partir de ce point là, d'autres choses vont être touchées, des bonnes habitudes prises et tout va bien. Vous avez bien compris, on est aux States, et en Disneyland, mais bon. ) Toujours est il que même si on ne peut pas tirer une comparaison (une méthode américaine pas à pas avec un programme fondé sur l'écoute de soi), j'ai rapproché dans ma tête les deux choses.
C'est peut être ça aussi (à côté du travail monstrueux de recherche au niveau alimentaire bien entendu) le secret du succès :
- une liste simple DOs et DONTs
- des recettes
- des idées d'organisation
- idées d'encas sans se prendre la tête...
Au final : on ne doit pas réfléchir!!! L'intellect est court-circuité, il n'a rien à faire là-dedans, tout est prévu. Et il reste de la place pour le ressenti, l'observation... Le retour à soi est donc possible, car le terrain est propice....
Voilà.... Je ne sais pas si ça vous parle, je relirai le post demain et éditerai si nécessaire...
Gab

PS: juste pour finir l'histoire : les nombreux e-mail de Flylady m'ont vite gonflée. J'ai garder les mails pendant 1 mois, je les ai décortiqué et j'ai établi dans un tableau comment elle organise le tout. La maison est divisé en 5 parties, un par jour. Puis il y a des tâches différentes dans cette zone chaque semaine. Le mois d'après ça recommence.

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Sam 1 Sep - 0:45

mélanie
j'adopte le terme "zermatitude", génial
et pour le reste, c'est vraiment bravo de bravo
tu nous confirmes que la cure est une étape initiatique vers l'écoute
aussi géééénial
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Sam 1 Sep - 0:37

hello

aparté sur mon cas d'ex ano : oh que oui, on a une volonte de (merde) de fer, et quand on n'est pas sur la voie de la guérison, on peut nous expliquer par A+B qu'il vaut mieux manger ça pour nous ect... On s'en tape. Il faut peut etre avoir fait un long chemin intérieur, ne plus avoir peur, en tous cas moins, être prêt à expérimenter....

Je suis 100% d'accord avec Gab : je sors de cette cure plus zen et en relativisant ce que j'imagine avoir comme corps. Je suis vraiment tolérante, si je mange plus ou autre, je suis dans "faut bien vivre, on verra demain ect.." Avant, un je n'aurais pas mangé trop, deux j aurais psychoté, angoissé etc, trois j'aurais compensé (vomi + sport).... Auj, je cherche juste la meilleure façon de m'alimenter pour être bien, c ad bien digérer, ventre plat etc....

Premier pas : je suis restée au lit ce matin, je me suis forcée... Je suis zen. J'avais envie de petits suisses ce matin... Tanpis pour mes intolérances, j'essaye. J'ai donc mangé des petits suisses. On verra bien.
*
Je vous tiens au courant!!

Mel

PS : bcp on lu Zermati, mais qui l'applique vraiment? Je crois que Taty a raison, il faut une cure pour etre capable de plus s'ecouter, et donc d'entamer une zermatitude apres

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Ven 31 Aoû - 20:41

Salut,
je n'ai toujours pas fait de récap sur mon expérience, car je ne sais pas... :-)
Mais ce qui est sur et certain que cette cure était le dernier étape pour moi à être en accord avec moi-même. C'était long, parfoir dur, avec des hauts et des bas, aujourd'hui, c'est là et je ne pense pas que c'est d'ailleurs fini, la route continue.
J'ai trouvé ma propore autoroute, je connais mes limites, je navigue à vue sans aucun problème. Quand j'ai envie,je fais des choses (manger ci, manger ça, faire quelque chose) et autrement je reste à l'intérieur de ce que j'ai reconnu comme bon pour moi, en ce moment.
A voir sur long terme...

Ce qui est énorme dans le Retour à Soi, que le résultat est vraiment "je ne fais plus régime, je m'aime bien comme ça, je m'accepte, je modère mes prises alimentaires etc" Et cela, aucun régime n'apprend au gens.
Sa force aussi, c'est de faire sentir corporellement tout. Car on peut faire un travail chez un psy pendant des années, mais sans le vivre dans le corps, cela reste abstrait et encore mental, donc sa force de transformation est limitée....

Merci d'avoir offert cette chance pour pouvoir faire Retour à Soi avec vous, en groupe, en s'épaulant, en apprenant des autres et en partageant pleine de choses.
Merci Taty pour ton énregie et temps et recherches et enthousiasme (entre autres :-)!
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Ven 31 Aoû - 19:53

je compte bien présenter dans le livre final cette cure Retour à Soi comme un adjuvant à la pratique Zermati. Il a beau avoir parfaitement raison, le bel ami, parfois les mots ne suffisent pas à entrer dans l'action. Il faut trouver une forme "corporelle" de reconnaissance dans ces nouvelles intentions "je ne fais plus régime, je m'aime bien comme ça, je m'accepte, je modère mes prises alimentaires etc" (au moins quand on n'est pas en suivi hebdomadaire chez lui); la cure serait à mon avis l'étape qu'il faut pour cet accord du corps en transition.

C'est comme un tournant dans la montagne de notre périple intérieur (ce qu'Osho appelait "le dernier accident" -voir bientôt mon texte sur le site à ce sujet)

J'ai été bluffée de voir que ce tournant s'est réalisé même pour une ex-ano (on sait comme les anorexiques ou ex-anorexiques sont des self-righteous têtes de mule, figées dans leur intentions... pardon pour les termes durs, mél, mais tu as dû en entendre d'autres non? je n'acceptais même pas les anorexiques en audit, tant mon travail était vain par rapport à leur volonté de contrôle - je dis ça avec le sourire car j'aurais pu en être une, j'ai le même profil - tu te rappelles comme j'avais hésité à t'accepter dans le groupe à cause de cela?). Alors de si tels monuments de volonté arrivent à un début de changement, d'accueil, d'écoute de soi, ça veut dire que ce sera un bel outil pour les autres.

ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  michelle le Ven 31 Aoû - 8:45

Tiens, je relis ce post depuis le début et je suis Shocked parce c'est ma "nouvelle" voie (pour ne pas dire "vie")
Je ne mange que ce que j'aime en réduisant les quantités que je mets dans l'assiette (100% zermati). Je commence par 1/2 hamburger dans mon assiette et je mange lentement. Si j'ai faim, je reprends 1/2 ou autre chose. Avec chaque fois un temps de réflexion ou de méditation ou de 'onappelleçacommeonveut" entre.
Bon, ça semble simpliste comme ça mais
1) je me sens libérée (y compris des "il faut un p'tit dej prot", "il faut que je mange avant le sport" "il faut que…" même s'il y a encore des angoisses devant les mini-portions
2) ce soir, j'ai mangé 1 oeuf et… 3 carrés de choco Laughing
Je me rends compte qu'en réduisant drastiquement mes quantités de nourriture, (enfin, je mange nettement moins qu'avant mais je n'ai pas faim), je peux manger ce que je veux: même le pain (mon grand ennemi) ne me provoque plus fatigue ou somnolence ou gonflement mais j'en mange 1/2 tartine sur la journée et pas tous les jours.
Je pense aussi que le griffonia m'aide ici

Voilà, c'est juste mon petit pan de vie, je ne comptais pas en parler parce que c'est tout neuf et le plus dur, c'est continuer sur la durée. Mais je me sens bien, pas frustrée, pleine d'énergie et hyperconcentrée sur mon boulot.
Mais le premier post de Taty m'a tellement interpelée que je voulais apporter ma pierre…

Au fait, Méla, moi aussi en vacances, je peux me gaver de pain, de sucre, d'alcool, de tout ce que je veux: je suis en pleine forme et je maigris… Je pense que c'est bcp le repos, le fait d'être relax… Bon courage!

michelle


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Ven 31 Aoû - 2:30

Woui...

Ca me fait penser à ce que tu m'as dit apres avoir eu mes règles aux USA, tu m'avais demande de réflechir sur pourquoi ça m'arrivait en dehors de chez moi, pourquoi pas chez moi...

Avec le recul, je me rends compte que je suis complètement différente en vacances ailleurs que quand je suis chez moi... même mon mari me le dit.... Pourquoi au je besoin d'etre à 300 à l'heure chez moi, à jouer les wonderwoman, à être dans le "je dois" et pas "j'ai envie".... A qui ai je quelque chose à prouver chez moi??? Qu'ai je à perdre à ne plus controler? Qu'est ce qui me fais peur dans le fait de ne plus être dans le devoir??? Beau cas d'ecole, non?

Au delà de trouver les raisons, je veux trouver le moyen de lacher prise, tiens, c'est comme pour l'anorexie:) c bien de savoir pourquoi, mais c mieux de savoir comment arrêter !!!!
Et savoir ce que j'ai envie de manger, autre souci pour moi.....et sans etre malade. parce que mêm si j'ai envie de croquer une pomme, je sais que je vais le payer....

Merci

je vous tiens au courant...

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Ven 31 Aoû - 1:04

Super, Mélanie, prends le temps. C'est très imortant :-)
Et arrêtes de lire des livre sur la nutrition ;-)))))) Lis plutôt (bien entendu couchée!!) du John Kabat Zinn, du Eckhart Tolle ou quelqu'in dans le genre. (Ou un bon policier, ou roman ou un bon film ou CD ou n'importe quoi qui peut te faire du bien....)
Ce qui était très flagrant dans ton récit c'est le contraste entre vacances et maintenant : non seulement tu as repris le travail à 200 à l'heure, mais en plus tu fais du sport!!! Et il est où ce repos organique pour bichonner tes mitochondries quand c'est possible et remettre le système hormonal à plat ? (phrase repris de Taty :-)
@+
Gab


Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Ven 31 Aoû - 0:13

comme d'hab... merci pour ce coup de pied au cul, ça me fait du bien (oui, j'aime me faire du mal:)).

Je vais réfléchir à ça, je me coordonne mentalement ce week end, je prends le temps de m'écouter vous avez vu, j'ai dit m'ecouter et pas ecouter mon corps!), je me repose parce que je sais que j'en ai besoin et que finalement c ça qui me fait du bien... Je check ton lien taty.

Je reviens vers vous lundi ou semaine prochaine.... Je vais prendre le temps de me poser, sur MON cas Smile

merci

Mel

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Ven 31 Aoû - 0:09

mélanie, c'est excessivement difficile ce que tu fais seule, connaissant ton historique
je t'invite à te faire suivre en coaching par Gabriella qui te connaît désormais
ça en vaut la peine... et les sous
tu joues un peu avec le feu, toute seule non?
ça doit être joli le soir, sur fond de lune, mais ne prends-tu pas de risques à continuer ainsi?
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Jeu 30 Aoû - 22:01

bonjour mélanie
nnnnnnonnnn! ne reprends pas la cure!
c'est "une cure"...
tu t'étais engagée en entrant dans el test à arrêter la cure après 8 semaines, ce qui est le tout grand maximum
tu vois ce que ça donne?

bon ben alors tu vas finir par écouter ce corps?

stress et fatigue/repos: sont la source et remède de tous les maux, d'où mon conseil répétitif de "méditez et couchez vous"...

l'après cure c'est l'assiette omnivore, compare tes menus avec ceci: http://www.taty.be/nourrit/nourritgrilleomnivore.pdf


je sais que tu as fait un grand pas depuis tes années d'ano, mais il manque encore ce petit dernier saut que ton corps demande: arrête de contrôler! écoute le, demande lui ce qu'il veut et JE SUIS QUASI SURE que ce ne sont pas des protéines pures le matin!

si le circuit leptine n'est pas remis après tout ce temps, il faut changer de piste d'ailleurs, pour toi.
ciao taty


Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Jeu 30 Aoû - 21:10

Salut,
J'ai une idée : vide ta tête, et relit ton texte de nouveau, comme si c'était le cas de quelqu'un d'autre. Tu lui conseillerai quoi? Je crois que tout est dans ton message....
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Jeu 30 Aoû - 19:58

merci Gab.
Intéressant, parce que je crois que ma sensibilité à la leptine s'est envolée...
je vous fais part de mon expérience (pas très glorifiante, certes, mais on se met à nu sur ce site, non?) :
fin juillet : vacances. Tout va bien, suis zen, reposée, je me nourrie selon la relance leptine et sans exercices, mises à part les ballades en famille.
Journée type :
- lever 8h30
- petit dej 9h - 9h 30 : 3 oeufs brouillés, beurre, huille de coco
- bronzage piscine, jeux avec ma fille
- 13h30 - 14h : pas trop faim mais dej en famille : salade, thon, huile do
- 14h 30 16h30 :sieste avec ma fille
- 16h30 18h30 : piscine bronzage, jeux...
- 20h : diner : pas trop faim : salade ou pas, jambon ou thon, huile d'o
- 20h30 -23h : promenade en ville

Bref, sur 10 jours, 0 sport, 3 repas par jours avec graisses ect... loin de mes habitudes car quand je suis au boulot, le midi pas le temps, pas faim donc pas grand chose et sport deux à trois fois par semaine, levée vers 6h, fatigue...
Donc 10 jours de digestion parfaite, repos, ventre plat.

Reprise du boulot : petit dej avec 150g de jambon (porc, oups..., poulet, grisons) et huile d'o et huile de coco... Encore faim apres, mais bon, faut bien s'arreter, non?
Vers 12h : grosse nausée, mais un truc de dingue, envie de vomir, rien envie de manger. C'est tjs vers 12h, pas avant.
Pas faim, je me suis acheté des barres Kot (proteines et presque pas de sucre). La connerie je sais, mais bon... Qui me jettera la première pierre?
Le soir, faim de lou^p vers 18h. Mais controle. Donc diner : salade verte huile d'o, proteines (thon, viande) et huile de coco).
Comme envie de sucre : decaf au lait avec sucrettes...


Comme j'en avais ras le bol d'avoir mal au coeur le matin, j'ai voulu tester autre chose : en voyons, achetons des sachets de poudre Kot : et voilà, le matin dex sachets de poudre proteines, soit 30g de prot et 8g de sucre. Parfait... mais faim dès 7h du mat.
Par contre pas de nausées le midi
Le midi : ben, ça dépend, si sport (30 min de portage de poids), pas faim de suite donc un peu de jambon + barre Kot vers 14h, sinon deux barres Kot
Le soir : faim vers 17h 30, mais pas possible de diner au bureau Smile Donc repas vers 19h30 avec famille=> ùais comme faim, air dans l'estomac, remplissage via boisson, quelques morceaux de pommes avant manger====> grosse merde, digestion atroce, ventre en bombonne, intestins et estomac éclatés, ne rentre plus dans mes pantalons

Et fatigue (levée tôt pour aller au boulot, mauvaise digestion, mauvaise nuit), envie de sucre, rajoute deux bols de café au lait avec sucrettes le main....

Resultat : CA NE VA PAS DU TOUT dans mon corps!!!! heureusement que dans ma tête, ca va mieux qu'avant sinon je serais enpleurs. Auj je suis dans la relativisation et dans "quelque soit mes erreurs alimentaires ou exces du jour, demain je recommence à 0"....
Evidemment, j'avais eu un beau cycle d'ovulation pendant mes vacs, avec mes regles et tout. Depuis le 02 aout, retour de vacs, temperature corporelle à 36.3 depuis, 0 ovulation, je prends du Duphaston pour relancer mes regles (sans grand espoir d'ailleurs..)

Donc, il faut que je me bouge le cul et que je me relance dans la cure!!!
Quand j'analyse les choses sur le ppurquoi j'ai commencé à déconner, je ne vois qu'une chose : la fatigue.
Je me rends compte que dès que je suis fatiguée, je merde complètement et c'est un cercle vicieux... En plus, ce qui est pervers pour moi dans cette cure, c'est le fait de "pouvoir", "devoir" manger beucoup le matin, parce que du coup, je me dis que je dois manger plus tôt pour avoir le temps mais aussi pour faire en sorte d'avoir un peu faim le midi quand même.... Je pense que dans ma tête, suite à l'ano, ne pas manger à un repas = danger.

je pense que je vais relire quelques bouquins sur les bienfaits du gras etc... tjs besin d'une piqure de rappel..Marre de déconner, j'ai le bide en déroute..


Tout ça pour dire à Gab : oui, certainement que ma resistance la leptin est la cause de ma non sensation de satiété!!!

mel

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Jeu 30 Aoû - 19:16

Salut,

pour la faim et la satiété, je pense que c'est une question intéressante. Mais de ma propre expérience, tant que le circuit leptine et tout ce qui va avec, n'est pas restauré, ces phrases ne vont pas dire grande choses à beaucoup de personnes. Justement, les gens avec ces circuits endommagés n'ont pas de retour de leur sensations, qu'ils soit diabétiques, anorexiques ou simplement déréglés. Et quand l'intellect se mêle à ces choses, pour dire ce qui est bon, pas bon, assez, pas assez, c'est jamais bon signe :-))) (j'en déduis qu'il manque le retour du corps)

Bonne journée
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Jeu 30 Aoû - 3:15

Salut

Bon j'ai fait le tour de ma biblio des bibles alimentaires (regimes, nutrition et blablabla).
Bref, j'ai relu apfeldorfer et Zermati. J'ai regarder les articles sur le web..
Leurs préco ressemble fortement à ce que tu fais en ce moment : pas d'aliments interdits, on mange de tout, simplement on s'arrête quand on n'a plus faim.
Je parle de ça hors contexte intolerances, problèmes de digestion ect

Ca parait idéal, sauf que selon moi, ce doit être justement "arriver à satiété" le soucis : c quand ? Quand on a encore un peu faim? Quand on sent que son estomac va pêter??? C'est souvent ces questions qui reviennent...
Pour ma part, je sais que j'ai déjà trop mangé pour mon estomac quand je ne prends plus mon pied à manger ce que j'ai dans mon assiette... Pour ne plus être malade car trop mangé, du coup, je me fais des petites assiettes, je ne me ressers jamais (impossible) et même si j'ai encore envie d'un truc après j'évite, trop peur de dépasser le seuil de mafaim....


Mel

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Mar 21 Aoû - 0:52

je cherche une formule pour exprimer cela
comme une voie d'autoroute, j'ai la liberté de la quitter, mais je suis rassurée de la suivre

la formule devrait aussi contenir la notion de contrôle, pas de restriction, contrôle bénéfique comme tenir le gouvernail dans une tempête

et la notion d'ensembles et de sous-ensembles d'aliments (discussion avec mon matheux de mari)

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Gab le Lun 20 Aoû - 23:15

Salut,
je reviens sur le premier message de Taty : ça me parle tellement. Suivre ce "régime" sans le sentiment d'être au régime ou sentiment de frustration : c'est la libération totale pour moi.

Je me demandais en quelle proportion notre profil joue là-dedans. Est-ce que le fait d'être plutôt Vata, diathèse 1 et goupe O facilite d'avoir ce sentiment? En même temps, le fait d'introduire la notion de chasseur, cueilleur ou mixte permet d'adapter le programme à chacun à sa guise. J'ai vu sur les carnets des énormes différences... Donc je ne crois pas que ça joue un rôle énorme... mais je partage ma réflexion, peut être vous en aurez d'autres à rajouter...
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Lun 20 Aoû - 21:04

pour peaufiner l'avant dernier message, je m'adresse en profilage et dans les topos à 20% de la population. La collection Cuisine Nature (les livres pratiques) s'adresse à tout le monde. Les 80% restant se satisfont des conseils habituels, soit diététique classique, soit naturo, soit simple bon sens (exercice et manger sain, la piste servan-schreiber & Cie). Je ne vais pas répéter les bases, tout le monde les connaît. Ceux qui n'y arrivent pas sont simplement en carence de coaching, pas de bases.
"Mes" 20% sont les mangeurs qui sont soit génétiquement inadaptés, soit pathologiquement atteints (les malades autoimmuns, p. ex.), soit déglingués par de multiples essais vains. Ceci explique pourquoi j'énonce des "vérités" qui perturbent parfois, car dans ces trois cas, on ne peut tout simplement pas procéder comme avec les 80% restants.
Et dans ces 20%, je m'adresse en direct aux 5% qui sont autonomes; les 15% restants doivent faire appel à un coach qui aura digéré mes livres .... car les topos sont trop ardus, les cures aussi.

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Lun 20 Aoû - 20:59

oups, mon msg a disparu je recommence
c'est précisément pour cette raison "paradis" que je cherche un terme ou une formule pour résumer ce principe, qui ne peut s'appeler régime mais qui n'est pas du lâcher prise total
je reformule: non je ne mange pas tout ce que j'aime, mais tout ce que je peux manger sont des alkments que j'aime; assez différent à mes yeux

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Lun 20 Aoû - 19:53

non, en fait je crois que si on ne respecte pas son appétit, il est plus facile de prendre du poids que si on mange simplement en s'écoutant. je ne sais pas si c'est beaucoup plus clair Suspect Après, je sais bien que certaines personnes bouffent comme 15 et n'arrivent pas à prendre de poids et inversement... Peut etre que la première étape est d'écouter son corps, ce qui est certainement le plus dur.... en tous cas pour moi! J'ai l'impression que c'est ce que tu fais quand tu dis "je mange quand j'ai faim et selon ma faim ", tu t'écoutes, non?
Et woui, j'ai encore tellement de choses à apprendre... Je ne suis qu'au début du commencement, mais je suis une élève appliquée, assidue et perfectionniste (ça a causé ma perte d'ailleurs). Alors je serais toute "ouie", je ne la ramènerai pas (je n'ai pas de grande gueule) et je t'ecouterai religieusement.

du coup, je ne pige pas tellement ton "régime" : si tu manges ce que tu aimes et qu'en plus autant que tu veux, ça ressemble plutôt au paradis non?

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Lun 20 Aoû - 7:28

mais ma parole mélanie tu crois encore qu'on grossit parce qu'on mange trop?
tu vas en apprendre au stage de profilage, dis donc...
c'est peut être vrai pour 80% de l apopulation, mais quid des 20% restants?
je connais des gros qui font DUkan et ne perdent que 2 kilos sur deux mois
je connais des gros qui mangent quasi rien... et ne mentent pas sur leurs apports (en plus du don des langues, j'ai reçu de la vie le don de "sentir" le mensonge, dans une autre vie je me recyclerai en détecteur pour la police)
sans les connaître en direct, j'ai lu des centaines de témoignages pareils sur internet
je mettrai ma propre histoire aussi un jour sur le site, en brouillon pour le livre
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Lun 20 Aoû - 7:17

Du coup, si tu manges ce que tu aimes le plus et en sus à satiété, sans dépasser ta faim, tu ne devrais pas grossir. Ca me fait penser à la méthode Zermati, où il preconise de manger autant de chocolat que voulu sur un repas, soit faire un repas de chocolat, jusqu'à satiété. Du coup, comme le cerveau est "nourri" et pas frustré, on arrive plus vite à satiété, on est zen, et on mange en fait moins paradoxalement... Je ne sais pas si tu vas fondre, mais je ne crois pas que tu grossiras!

Mel

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Admin le Lun 20 Aoû - 6:25

non, je voulais dire que je ne me sens pas au régime quand la liste de ce que je peux manger est précisément mes 10 top ten préférés
alors ce n'est pas grave de faire l'impasse sur le nr 12 ou 14
+ je peux manger quand j'ai faim
je suis incapable de me restreindre en quantité, je mange quand j'ai faim et selon ma faim de dense ou léger ou liquide ou...
je suis aussi incapable de respecter des horaires -> ma seule contrainte, c'est le pdej protéiné, mais comme je peux manger du tartare au lever ce n'est pas un souci
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Melanie cure leptine le Lun 20 Aoû - 6:17

tu veux dire que tu restes sur ta faim? Tu sors de table en ayant la dalle??

Mel

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

régime et contrainte

Message  Admin le Lun 20 Aoû - 4:39

j'essaie de n'appréhender que des sujets non encore étudiés dans le domaine de la minceur, pour le prochain livre
je n'ai jamais lu ou entendu ceci: je pratique pour l'instant une version de régime, pour dix à vingt jours, mais je n'ai absolument pas le sentiment d'être au régime
en gros: je ne mange que des choses que j'adore MAIS je ne mange pas TOUT ce que j'aime
si on me propose de continuer ainsi toute ma vie, je serais d'accord (gustativement, mais socialement c'est autre chose, j'aime partager), alors que tous mais alors là tous les "régimes" que j'avais essayés étaient un effort à chaque repas
l'essence du travail de chacun sera peut être de trouver LE mélange d'aliments ressourçants qui le/la dynamise et aide à rester mince tout en négociant cette contrainte du pas-tout...
je raisonne en écrivant, je cherche une formule
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: régime et contrainte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum