calmer l'orthosympathique

Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 18:23

cath,
cortisol: je ne connais pas les chiffres et les seuils, faudrait demander à un médecin
reverse T3: je vais téléphoner à Roman Paîs
entre parenthèses pour les autres coachs, j'ai trouvé un labo qui évalue les cryptopyroles ici en Belgique (je vais publier dans les extraits de "canaris" la page sur la pyrolurie du livre du même nom, adaptée avec les réf. du labo, dois encore téléphoner pour confirmer)
- Julia Ross en voit défiler bcp parmi les TCA, dit-elle)

BSF bainsiègefroid...: Michèle répond "Les hanches complètes dans la bassine, dans une position hyper élégante et pas nécessairement chauffer les bras et le haut du corps (ils sont à température ambiante). J'espère que je réponds à sa question"
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Cath le Dim 25 Mar - 8:11

Oui cholestérol familial, grand mère, père maintenant ma fille . J’ai pris des statines pendant 5 ans à cause de Dominique Méan, qui m’a envoyée chez une endocrino qui m’a foutu les boules. J’ai arrêté avant de savoir (dans mon cerveau) que c’était mauvais… j’en avais marre de ce cirque (analyses, médecin conseil pour remboursement etc. Chiant, en plus je déteste prendre des médocs. ) Merci pour ton calcul, très intéressant. Je ne connaissais pas. Mais grâce à toi, j’ai lu le livre de Michel de Lorgeril qui m’empêche définitivement de m’en faire pour ça.
Pour le cortisol 8-9h testé en AS l’année dernière pour voir si je suis déjà prémonauposée (non) je suis à 12.3 réf. 6.6-22. Je ne sais pas si ça veut dire qq chose par rapport à la leptinorésistance ? Je me lève difficilement le matin, cad que j’ai l’impression – certains matins- qu’il faut me tirer avec un treuil hors du lit, mais ça va quand même mieux depuis le début de la cure. Mais je suis aussi fatiguée le soir, mais ça aussi ça commence à aller mieux. Top non ?

Cath


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 7:40

ton cholestérol, c'est familial?
un naturo te l'a déjà analysé?
je te copie/colle avec tes chiffres la formule que j'utilise dans les audits quand il faut changer la perspective (de terreur généralement, pas ton cas)

o cholest total: pas de risque sous la barre des 150; risque bas de 150 à 200 ; risque moyen de 200 à 250 ; risque élevé au dessus de 250.
Votre Cholestérol total = 420 > risque élevé
o LDL - pas de risque sous la barre des 100; risque bas de 100 à 130; risque moyen de 130 à 160; risque élevé au dessus de 160.
Votre Cholestérol LDL = 80 > risque bas
o HDL - pas de risque au dessus de la barre des 75; risque bas de 60 à 75; risque moyen de 40 à 60; risque élevé en dessous de 40.
Votre Cholestérol HDL = 30.5 > risque élevé
o Ratio total/HDL - Ce qui importe infiniment plus selon les naturos
pas de risque sous la barre des 3.5; risque bas de 3.5 à 4.5; risque moyen de 4.5 à 5.5; risque élevé au dessus de 5.5
votre ratio du cholesterol total sur HDL = 1,38 > risque bas

ceci dit, ça ne dit rien du pregnenolone steal chez toi; il faudrait tester d'autres paramètres

Je reprendrai mes notes perso sur les tests à effectuer pour vérifier ce phénomène (trop techniques pour le topo GVDR) en copie ici, tu viendras y faire ton miel, comme on est entre initiés, je peux balancer des résumés de résumés ce que je ne fais même pas sur le site. Je ne reprendrai dans le topo que ceci:
Pour vérifier la leptine résistance, quand le questionnaire permet un soupçon, kruse & Cie font calculer la "reverse T3" ou T3 inversée (ça ne se fait pas facilement), et font un test de cortisol salivaire at home. normalement, si tu es en forme, le cortisol est haut le matin et diminue jusqu'au soir. chez les leptinorésistants, il est bas le matin (d'où la difficulté à sortir du lit) et augmente le soir. Une des bases de la relance leptine est d'inverser la vapeur, pour que le cortisol arrête de perturber la chronicité de la leptine.

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 7:36

"Q: Bain de siège jusqu’aux hanches, c’est dans la baignoire, avec les pieds dedans alors ? Et le reste, buste, bras: au chaud ? "
le bassin compris à mon avis, c'est jusque sous le nombril
je vais tester demain dans une baignoire de bébé
le reste au chaud: ce serait le principe des bains dérivatifs alors? je vais demander précision à michke
chaud buste: je n'en ressens pas fort le besoin car, depuis que j'ai fait Full Ketone en 2008, j'ai plutôt tendance à être une chauffrette moi qui étais si frileuse
Kruse: pour commencer à t'adapter au froid, il te fait plonger la tête dans l'eau glacée dans l'évier le plus longtemps possible, qqs jours; puis des douches chaudes devenant froides, puis des appplications de glaçons, puis des bains froids (de mémoire, à vérifier); je me demande s'il a trouvé ça dans le manuel d'auto-adaptation de l'Ice Man hollandais?
y
Tout ça: c'est trop pour moi. J'irais plutôt vers les bains dérivatifs: j'en ai réuni tant de témoignages sur la peau, l'acné, la digestion! je crois que je ne les ai pas bien faits quand j'ai testé huit semaines il y a quelques nnées. Il faut que l'eau soit bien froide (c'était) mais que le corps ait plus chaud (ce n'était ps) -> chauffage supplémentaire + bonnet + chaussettes
je crois que c'est pour ça que les poches de gel de la folle du logis ne fonctionnent pas: il faudrait les refroidir toutes les 1/2 heures et s'arranger pour avoir mégachaud autrement;
impossible techniquement puisque les filles qui veulent la poche à gel sont celles qui ne veulent pas y consacrer de temps....
ciao
tat

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 7:23

"Quelle poisse cette maison pleine de monoxyde de carbone"
je trouve pas, figure toi
chaque fois que je vais trop bien , j'oublie ce que c'est qu'un canari et la merdouille dans laquelle on peut sur ou sous-nager
cet épisode me l'a rappelé
je vais pouvoir réécrire certains passages en fonction de cette descente, plus rien n'allait pendant trois semaines, y compris le moral, j'étais d'une tristitude!


mais ça va, je rigole à nouveau

sans le vivre réellement c'est virtuellement impossible de me mettre dans la tête le corps le ressenti de chacun, comment aurais je fait pour écrire les topos sinon, car même ancienne fibromyalgique si je n'avais pas eu des résurgences, je n'aurais pas pu trduire de manière si claire car on oublie les douleurs (comme l'accouchement, tiens) - idem pour l'hypoglycémie ou la pyrolurie, que je ne connais plus depuis longtemps; mais bizarrement quand j'écrivais le topo, bings, j'avais une "crise".

bizarre hein? ouf que c'est fini, disent les enfants...
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 7:17

big mama: je prends pas
quand tu sais les tours que jouent l'inconscient... aller lui dire "grosse maman" aheum
mais pourquoi pas AQS African Queen Soquettes? ou African Mamma Soquettes ou SMA en français - appel aux bonnes idées
la progest et cette technique: je me sens toujours comme une mamma africaine, mais la Reine de Saba ça le fait mieux inconsciemment
"retour à soi" c'est régner sur soi, non?
taty


Dernière édition par Admin le Dim 25 Mar - 7:37, édité 1 fois

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Dim 25 Mar - 7:15

salut,
1. je vais aussi utiliser la technique de Gab des balles sous le pied
c'est plus facile que le massage
ça me rappellera l'hépatite à 11 ans, je devenais cinglée tant mes plantes de pied chatouillaient, j'avais l'impression d'une torture moyennâgeuse
je passais la journée à me frotter les pieds sur un paillasson dur...
personne n'a encore pu me dire pourquoi le foie parlait par là?
2. eau salée: tu n'as donc pas d'épuisement surrénales, on les reconnait parce qu'on adddddoooore le salé- je ne sais pas non plus par quelle voie, mais c'est une des choses qui me tient debout
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Cath le Sam 24 Mar - 21:18

Relancer le para: je m’y mets
- BMS (Big Mama Soquette) 2 balles de jonglerie dans une chaussette. 10’ hier avant de me coucher, 10’ ce matin au lever, je suis zen, et j’ai évidemment oublié le changement d’heure (les guides à 9h, ce matin, zut, ma fille m’appelle)
- Massage pied (idéal devant la tv, ou bonne idée de Gab, les roulés sur balle ? )
- Respirations pour augmenter la cohérence cardiaque (bon, je connais bien, en tant que taî chiteuse formée par Marie Ki, la petite circulation n’a aucun secret pour moi, mais c’est comme pour tout, hein, faut pratiquer) ⇒ je vais surtout y penser au boulot.
- Curcuma: on va encore en mettre un peu plus, surtout à la maison (j’en mets bcp au restau)


Q: verre d’eau plus sel : quel effet sur quoi ? Quantité de sel, eau chaude, froide, tiède ?
Q: Bain de siège jusqu’aux hanches, c’est dans la baignoire, avec les pieds dedans alors ? Et le reste, buste, bras: au chaud ?

NB: Tu dis: “le cholestérol n’est plus utilisé pour produire pregnenolone, qui devrait générer DHEA et progestérone et la cascade suivante ; il est « volé » par les hormones de stress, cortisol & Cie. »
Chez moi : cholestérol très haut (genre 420/LDL80/HDL305), - dis donc, je peux produire de la prégnénolone en cascade, moi - et DHEA (il y a 3 ans, quand même) 170., donc à ce moment là pas trop bouffée encore ?

Mon boulot nouveau depuis presque 4 ans me stresse moins mentalement parce qu’il a du sens pour moi, mais faut bien qu’il est fatigant physiquement… Et que chaque service au restau ou grosse commande traiteur mobilise énormément d’énergie, car en plus de devoir être prêt à 12h tout doit être nickel (cuisine ouverte) chaque jour…

Merci pour toutes ces infos !
Cath

PS: Quelle poisse cette maison pleine de monoxyde de carbone, mais en même temps quelle chance de tomber sur une possible piste pour lever cette adrénalinorésistance

Cath


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Gab le Sam 24 Mar - 19:25

Salut,
une autre idée piquée d'une sage-femme : s'assoire et mettre les pieds par terre, sur deux balles de tennis et les rouler avant-arrière. Cela masse les points voulu sans se fatiguer Very Happy
Gab.

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Cath le Sam 24 Mar - 7:29

génial je teste les massages du pied ce soir devant Glee...

Cath


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Sam 24 Mar - 4:39

sur ma lancée, Cath, je te l'ai résumé parce qu'on a en a parlé, mais je ne sais pas du tout si tu es de la même famille; il se fait qu'avec Maxim on a testé si c'était la bonne piste, je ferai les tests sanguins ad hoc (comme le test salivaire de cortisol). Sinon j'aurais dû faire un tel panel de tests que ....
tchô taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Sam 24 Mar - 3:47

Cath,
première réaction de Michèle à ma question "comment calmer l'adrénalinorésistance" = relancer le para
ah ha ha ah
je fais ici un petit résumé, mais vraiment succinct et pragmatique sinon tu ne l’aurais jamais, sur le sujet adrénalinorésistance et "pregnenolone steal". Je dois encore vérifier trois fois, mais je pense que j'ai bon.
J’ai encore potassé Richards et Kruse. Le déglinguage commence par la leptinorésistance ; pas d’action du sujet ? Le corps passe en insulinorésistance. Pas d’action ? Le corps passe en adrénalinorésistance. À chaque fois (le cas de toutes les fibro & Cie), les cellules et le cerveau ne réagissent plus aux hormones circulantes -> le fameux Feydeau de nos artères (voir autre message d’hier).
leptinorésistnce : OK je sais relancer avec la cure Retour à Soi, mais ça ne viendra que quand les autres barrages sont levés
Insulinorésistance : OK avec je sais relancer avec le low-carb
Je pense que l’adrénalinorésistance est le premier blocage à lever (alimentaire: pas grand chose), ça expliquerait pourquoi les techniques « des autres » ne fonctionnaient pas chez moi avant. Cet effet est probablement responsable du « détournement de pregnenolone » que je vis (le cholestérol n’est plus utilisé pour produire pregnenolone, qui devrait générer DHEA et progestérone et la cascade suivante ; il est « volé » par les hormones de stress, cortisol & Cie ; je comprends pourquoi je rajeunis de dix ans avec la progestérone bioidentique).
Comment lever l’adrénalinorésistance ? Lever d’abord tous les stress, c’est une évidence ; mais cela ne suffit pas chez moi. Je pense que le chaos des hormones de stress persévère malgré mes techniques antistress car les canaris vivent une inflammation intérieure, un désarroi cellulaire très stressant
Je te synthétise ce que je vais tester, pour éviter les tombereaux de compléments que Kruse et Richards conseillent pour ce phénomène – je ferai contrôler chez Maxim le kinésio jeudi prochain
1. Au lever : verre d’eau avec sel marin (le seul conseil Kruse qui me parle, le bain dans la baignoire de glaçons : yiiiiks)
2. Matin : bain de siège glacé, bassin compris (Mich, ça ça va je l'ai déjà fait c'est plus facile que la douche froide pour moi bizarrement)
3. Soir ou toute journée, quand je le sens : masser le point surrénales au pied (voir photo que michèle m'a envoyée), en lissant vertical (tourner = stimuler le cortisol, effet inverse à celui souhaité)
4. 1 cuill.c. de maca dans verre d’eau le matin (Desmecht) = adaptogène
5. curcuma sur tous mes plats (inflammation – Mich, mais je fais déjà bcp de plats au curry, qui contient du curcuma, tant mieux car le curcuma doit être chauffé et avec gras pour être efficace)
6. Panthétine (Richards- longue explication, voir son livre) si Desmecht peut en avoir (pas B5 ordinaire); sinon il y en a dans le foie de veau (à donf), et dans ce qui suit (proportions dans l'ordre descendant): patate douce, yaourt, chou fleur, concombre, avocat, asperges, oeufs, , poivrons, brocolis, tomates, chouette j'adore tout ça sauf le foie de veau

+ je continuerai les techniques classiques des naturos: repos, respirations, méditations, nutrition optimale

Tout est assez anodin pour un canari (sauf le 6, à tester si en compléments), j’aurai des résultats dans les sept jours me connaissant (si positifs), dans trois jours (si négatifs).
ciao
Je reprends mon piolet et je réescalade l'anapurna (je suis enfin sortie de l'intoxication, c'est le bon moment)
Sisyphe-Taty
Fichiers joints
surrenalescalmer_taty.jpg (137 Ko) Téléchargé 77 fois


Dernière édition par Admin le Mer 28 Mar - 21:48, édité 1 fois

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Sam 24 Mar - 3:41

salut gab, merci, j'ai corrigé mon texte grâce au tien, c'est plus clair ainsi
bonne idée de demander à un auricolo ce qu'il en pense
pour les aventuriers: moins bonne idée de faire faire la manipulation pendant la cure, car je ne sais pas ce que ça fait, je rappelle qu'on est train de recâbler profond là. Il suffit de voir les effets assez rapides chez mélanie par exemple ou chez moi (un mental et un émotionnel que je croyais figé dans mon cas, j'ai des moments d'amour intense "de tout" que je n'avais connus qu'au sortir de mes graves maladies)

ici: ça calme le système orthosympathique, ça te branche le para
et puis c'est si anodin que si c'est trop fort comme effet, on arrête
tandis qu'une manip'...

j'ai encore fait ce matin la pratique de tennis de mes oreilles (qui lui trouvera un nom sympa?) après la photo avec juju - quelle paix; mais pourquoi ne pas la faire tous les jours taty - je vais me faire un peu d'EFT pour me le rappeler, tiens
car c'est un cercle vicieux: comme tu es madame ortho, tu ne penses qu'à faire, donc dix minutes c'est trop long ... on se comprend.
ciao
taty


Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Gab le Sam 24 Mar - 2:10

Salut encore,
lors de mon dernier stage d'auriculothérapie nous avons travaillé avec deux point en les piquant en même temps pour équilibrer les deux systèmes. On mettait des aiguilles en même temps dans le point Shen Men et le point parasympathique de l'oreille. Je n'ai pas beaucoup de recul, car c'est très nouveau pour moi, mais j'ai observer à chaque fois des changements dans le comportement de la personne après 15-20 minutes de présence d'aiguille. (en allant de la crise de larme, ou une poussée de "vidange de sac" à une euphorie calme -type je suis bien où je suis, comme je suis.) Je n'ai pas les 12 ans nécessaire en médecine chinoise pour expliquer ce qui se passe, mais je vous assure qu'il se passe quelque chose...
Bon j'ai dit ça au cas où vous connaitriez un BON acupunteur ou auriculothérapeute vers chez vous, peut être cela vaut le coup de lui poser la question...
Gab.

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Gab le Sam 24 Mar - 1:59

Salut,
A en juger de la photo, c'est les deux creux juste en dessous de l 'os? Nous les massons souvent en Tui na en automassage, en mettant les mains doigts écartés sur la tête et les deux pouces dans les creux, faisant des cercles et bien appuyant. Je crois que c'est lié au foie (ou vésicule biliaire? je vous le dirais en juin après mon passage à l'examen :-))))
Gab.

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Ven 23 Mar - 22:48

zut, quel con ce forum, je tourne la tête il efface mon fichier?
voir les photos
balles de jonglage: sais pas, jamais jonglé, ça doit être mou comme des pelotes de laine bien remballées à la main - mes balles de tennis: trop dures -> j'ajoute un pull entre
Fichiers joints
tennisballes_ortho.jpg (71 Ko) Téléchargé 73 fois

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

RE: calmer l'orthosympathique

Message  Cath le Ven 23 Mar - 22:30

Oui, j'attends les photos avec impatience, et la démo de Julia sur les dites zones.
Comme je suis "un peu" hyperactive, ça me fera du bien. Je peux bien être couchée, mais avec le portable ou un livre à la main. Question balles de tennis je ne suis pas très fournie, mais des balles de jonglages (que j'utilise déjà pour me masser la colonne) qui sont un peu plus petites conviendraient-elles ?
A bientôt j'espère, avant l'année prochaine,
biz
Cath

Cath


Revenir en haut Aller en bas

calmer l'orthosympathique

Message  Admin le Ven 23 Mar - 18:34

pour Cath (et les autres)
La technique pour relancer le parasympathique et calmer l'orthosympatique dont je t'ai parlé au téléphone. Je vais publier dès que je les fais des photos de mon bricolage. Je répète les principes (photo dans l'autre message)
- se faire masser l'arrière du crâne, sur les deux creux juste en dessous de l 'os de part et d'autre des oreilles
- je n'ai pas de masseur à domicile, enfin oui un excellent masseur mais qui n'est pas disponible dix minutes tous les matins à heure fixe
- l'ostéopathe m'a proposé de récupérer deux vieilles balles de tennis, de les enfiler dans une chaussette, de me coucher dix minutes par jour en plaçant la tête dessus de telle sorte que les balles de tennis appuyent sur les fameuses zones
"vieilles": pas trop dures, ça fait mal; trop mou ce serait nul
Quand je pense à le faire, ça me met illico dans l'état que j'appelle le "non-faire", quand l'ortho et para sont égalisés chez moi, càd je ne "dois" plus faire de pots, ni écrire de livres, ni partager. J'arrive à ranger, par exemple, ne parlons pas de nettoyer chez moi (ce qui autrement me semble l'équivalent d'un gaspillage total de mon temps restant à vivre sur terre, et qui me met dans des états de nerfs disproportionnés par rapport à la tâche, car je dois "produire" pour exister, tu comprends). Bonne idée de l'avoir résumé, je vais le faire, tiens, salut tout le monde! à l'année prochaine
taty


Dernière édition par Admin le Sam 24 Mar - 3:19, édité 2 fois

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: calmer l'orthosympathique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum