Reset émotionnel ?

Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Admin le Dim 8 Avr - 0:59

@gab, merci pour cette fine analyse,
julia a trouvé que, pendant son stage énergétique de ce weekend, la cure lui a permis d'aller encore plus profond que d'habitude (elle est en formation intense de cette méthode)
et moi, to make a long story short, je suis arrivée à accepter calmement que ce prof de gravure me prenne toute la semaine comme tête de turc dès le premier jour (on revit sa prime enfance jusque tard, dites donc?) alors que quand ça arrive dans d'autres stages, vu que ça se passe souvent entre les profs et moi, j'explique, je décode, je me confronte à ce "père"... puis je rumine chez moi "oh pauvre calimero, que c'est injuste, mais pourquoi moi?". Ici c'est passé comme dans un film avec sous-titres "oh que je le comprends, il fait ce que la vie lui demande, il rejoue une de mes scènes initiales"... comme si j'avais une barricade, mais pas durcie, pas amère... enfin bref ma long story n'est plus très short

Si j'étais psy, j'utiliserais cette cure mais aussi la cure Décrochez des sucres qui est aussi assez fameuse dans ses effets quand elle est introduite au bon moment; elle a déjà au moins sauvé une fille de ma connaissance de son suicide programmé...
saludos!
à+ taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Gab le Sam 7 Avr - 21:46

Salut,
Une autre réflexion tout à fait personnelle sur l'anthroposophie (qui m'est chère et familière, ayant fait les foundation course de l'anthorposophie en Angleterre), et la distance des émotions à cause des protéines animales : Je n'y crois pas. Cela me ressemble trop à la philosophie ayurvédique disant que plus t'est évoluée, moins de produits animal tu manges...(en simplifiant à mort, désolée) On essaie de travailler avec ma soeurs justement dans la direction des relations chakra-aliments et ce n'est pas si simple et évident que ça...
Je vois dans cette distance pendant la cure une certaine capacité de discernement (je ne sais pas si c'est le bon mot) nécessaire pour voir plus clair en soi et autour de soi. Et mettre ça sur le dos des protéines animales me semble un peu trop hâtive. Mais bon, c'est juste une pensée personnelle, j'ai peut être tort...
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Gab le Sam 7 Avr - 21:27

Bonjour,
Je réfléchissait à ce reset emotionnel...
Taty, à vrai dire au début moi aussi je me suis demandée comment M et Mme tout le monde va y arriver. Et en fait, je pense maintenant, qu'on peut se reconnecter à soi que dans la limite où on est prêt. Ce qui explique
- que toi et Julia vous ne l'avez pas eu, car vous avez déjà surement bien travaillé le terrain avec d'autres cures, avec d'autres techniques etc.
- que Silvia, Klelja, Mélanie et moi nous l'avons, c'est peut être le moment pour nous de revisiter certaines choses
- que Rosedale et Kruise n'en parlent pas : ce sont les médecins qui travaillent sur le corps, ils regardent que le corps, et le psy obligatoire au States s'occupe des autres effets de la cure, cela ne les concerne pas.
- que la plupart des participants des forum sont là pour perdre du poids!! et non pas pour se reconnecter...
bon peut être j'ai tort, mais en ce moment je vois les choses comme cela....
Affaire à suivre, mais en tout cas, je pense que ça serait dommage de ne pas le partager, quitte à mettre les précautions nécessaires (que tu fait de toute façon dans tes livres)
Bon dimanche
Gab
PS, hier je suis allée à une conférence sur la diététique ayurvédique. je n'ai rien appris, sauf une explication à ma question : pourquoi travaille-t-on avec les émotions quand on travaille sur l'alimentation? Et voilà que c'est très simple : "Aside from the fire of digestion, the third chakra is also animated by the fire of desire and the power of emotions." Donc le phénomène du reset émotionnel est tout à fait normal. Le but de la cure est le Retour au Soi. Ca y est, c'est officiel, la cure est très efficace :-)

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Admin le Ven 6 Avr - 18:38

@clelia
la bienveillance c'est aussi que ça fait trente ans (de plus que toi) que je tente par tant de chemins d'y arriver, c'est peut être comme du ponçage de vieux bois, il faut beaucoup de temps pour arriver à la matière?
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Admin le Ven 6 Avr - 18:37

aussi à envisager: "moins de glucides, plus lucide"
les glucides endorment tant le corps que le mental, mais alors, Clelia, tu aurais eu le phénomène avant
je pense aussi à la conférence de viviane olbregts, je dois retrouver mes notes mais en gros en anthroposophie consommer de l'animal en excès éloigne des sentiments

ça nous fait donc un doublon sur les émotions

je note que dans plusieurs msgs vous indiquez cette "distance"

et enfin, il faudrait envisager la saison où on fait cet essai de cure, c'est pas la meilleure, le corps voudrait des salades aux petits oignons...
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  klellja le Ven 6 Avr - 7:35

@ toutes : merci pour vos retours !

@ Taty : cette bienveillance/état de lâcher prise dont tu parles, je n'ai pas encore réussi à capter les conditions qui lui permettaient d'émerger. Ca reste encore fort flou. La seule chose dont je sois sure c'est que j'ai commencé à l'expérimenter l'année où j'ai suivi plus sérieusement le RGS dans une version fort ressemblante à Retour à soi.

D'ailleurs j'ai flashé en lisant ton brouillon, ça m'a rappelé cette expérience. Beaucoup de choses que tu expliques font sens.

Je suis bien depuis le début de la cure, même super bien. Mais je vis les choses à 900%. Et le revers de la médaille c'est que ce mal-être des 2 derniers jours je l'ai aussi vécu à 900% (ouf que c'est fini). Dans ces moments-là je suis comme un cheval fou en panique qui s'agite pour se débarrasser de sa crinière peut-être, et écrire sur le forum m'a aidé à canaliser tout ça.

Oui ça travaille en profondeur mais ce serait bien dommage de ne pas partager retour à soi!

Peut-être que le simple fait de changer si radicalement des habitudes alimentaires est déjà troublant en soi pour nous? Les américains me semblent plus dans le challenge et plus radicaux aussi.

Clelia

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Admin le Ven 6 Avr - 5:13

@toutes
ah ben ça alors, je commence à hésiter au partage de cette cure dans le livre
car on ne pourra pas gérer de tels tourbillons émotionnels, ma parole

déjà que vous n'êtes pas des débutantes ni en nutrition ni en gestion émotionnelle
que sera-ce avec monsieur et madame tout le monde?

j'ai dû lire mille pages chez kruse et chez marks daily aplle sur le leptin reset; aucun américain n'a eu le même phénomène; bizarre

je n'ai pas vécu cela depuis fin février peut être parce qu'avec mes essais depuis 3 ans de Full Ketone, j'avais préparé le terrain
julia non plus n'a pas vécu ce reset émotionnel
au contraire, j'ai découvert une fameuse indulgence vis à vis de moi même, un lacher prise sur la finalité de ce que j'entreprends (càd l'obligation de réussir ce que je commence), je ne me tire plus la langue quand je me vois dans le miroir, etc
je continue demain, on m'appelle, mais en gros si on recâble l'hypothalamus, c'est clair qu'on chatouille les anges/démons qui y sommeillent j'imagine
ciao taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Melanie cure leptine le Ven 6 Avr - 1:29

ouf... je me sens beaucoup moins seule...
C'est marrant Clélia, mais moi aussi je "revis" une periode douloureuse de mon ado (je n'ai que 32 ans), quand j'etais en oppositin avec mon père..... et qui m'a mené ver sl'ano parce qu'au final je n'ai jamais verbalisé cette colère que j'avais eu fond de moi et qui m'a mené vers mon enfer. C'est marrant parce que j'en parlais à ma psy hier, je lui disais que j'avais l'impression de revivre ce sentiment douloureux et très culpabilisant de trouver mon père casse c..., chiant, que j'avais envie de lui dire des fois "mais ferme la", alors même que il y a encore quelques temps ça ne m'etais jamais monté à l'esprit. Et même, pour te dire, c'est la première fois que j'admet dans me tête et verbalement en me confiant à mon mari que oui, mon père n'est pas parfait, qu'il me saoule en croyant avroi raison, en se permettant de juger du bout de sa lorgnette... En ce moment, j'ai beaucoup de colère en moii, et du coup c'est ma fille qui a morflé. ca m'a fait du bien d'ne parler avec ma psy, depuis je suis plus apaisée, je prends du recul, j'ecoute cette colère, je ne l'ignore ^plus comme avant en la conservant au fin fond de moi. Comme dit ma psy, c'est comme si le processus arrivait à terme, que je mettais en fin un terme à cette partie en reconnaissant que mon père n'est pas celui que je mettais sur un piedestal petite... bref;
Idem pour la bouffe, petits démons... Mon stepper me démange en ce moment.... je suis sur la tangeante, alors même que je n'ai pas envie de céder, mais j'ai conscience maintenant que c'est un outil pour me rassurer, peut etre en m'occupant l'esprit. Et quand je suis dans des periodes de stress emotionnel, c'est ma béquille... mais il faut que je passe à autre chose, que j'accepte d'etre dans cet état, que j'accueille ces doutes et que je les laisse passer... Pourquoi ça ne marcherait pas après tout??? Je ne croyais pouvoir en arriver là grâce à une simple cure, alors je peux croire à tout maintenant!!

courage

Mélanie

Melanie cure leptine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  silvia le Jeu 5 Avr - 21:08


Bonjour Clélia et à toutes,

Je ne sais pas si çà peut apporter une petite pierre à l'édifice mais j'ai passé les deux premières semaines de la cure très cool et d'une humeur constante, ce qui relève qui miracle pour moi. Il n'en est pas de même pour cette troisième semaine. Mes démons intérieurs se sont réveillés et envahissent mes pensées. Tu es donc moins seule que tu ne crois. Je suis à crant depuis plusieurs jours et tout le monde déguste autour de moi. Je suis une impatiente et je voudrais que les choses avancent vitesse turbo, tant dans la cure que dans ma vie, et bien entendu c'est tout l'inverse. Cà me fait pester car ca me remet toujours en question et pourtant je sais très bien que c'est comme cela que les choses doivent aller. Elles vont à leur vitesse, pas à la mienne. La sagesse ne vient pas avec l'âge sauf si on lui donne le temps. Alots hauts les coeurs bom

Silvia








klellja a écrit:Oui ça me parle ce que tu racontes. Le fait de ne pas se sentir soi-même et d'avoir tant envie de pleurer. Ce qui m'impressionne c'est de voir à quel point ça part du corps, enfin de constater que les "pensée" négatives ne font qu'un avec le corps, comme si elles s'étaient matérialisées.

Enfin moi je leur ai toujours attribuées une place concrète, je sentais bien que les pensées ne flottaient pas autour de moi ou de ma tête mais qu'elles entraient littéralement dans le corps.

Bientot j'aurais besoin d'aller voir la définition du mot "pensée" dans le dictionnaire car je ne suis pas sure que ce mot recouvre la réalité dont je parle.

Du coup je me disais, peut-être que la détox -ce qui se passe passe aussi pendant la cure apparemment- remet en circulation des poisons qui logeaient dans le corps ?

La grosse différence avec toi c'est que ce n'est pas un état que tu connais habituellement (oh ça a du être d'autant plus bouleversant!) et qu'ici c'est ça m'est -malheureusement- très familier.

Merci en tout cas pour ton message!
Clelia

silvia


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Gab le Jeu 5 Avr - 20:54

Bonjour,
ton témoignage me touche profondément. Je ne le vis pas comme toi, mais je peux témoigner que le fait de se reconnecter à soi (ce qui est finalement le but de la cure) ravive des vieux démons. Pour ma part, après 2 semaines de "planage", et vraie reconnection à soi (je l'ai senti partout, dans mon corps, mon coeurs, mes tripes) la troisième semaine vint les vieux démons (de pleurs, de dépression, de découragement, de doutes etc.) Ce qui est différent, et là, je rejoins Cath, que je ne les sens pas les miennes. Je les vois, je les observe et j'agis, car je me suis promis que je ne retournerais plus jamais dans mon enfer personnel. (depuis que j'ai fait le programme MBCT, j'ai compris que j' avais le choix) Ma démarche personnelle c'est justement de revisiter tout ces démons, de les pacifier, car je sais que sans cela je ne pourrais pas aller plus loin. Donc en ce quatrième semaine, je suis là, je les acceuille et paralèllement je fais le travail qui me convient et j'ai repris la griffonia sérieusement (pourtant j'évite de prendre des choses, pensant que mon corps veut dire quelque chose et j'ai à écouter. Mais là, c'était trop fort, deux jours au lit, avec des pleurs, fatigue énorme, corps écrasé comme avant. Plus jamais ça!) J'ai choisi de faire face. Je sais que pour ma part c'est le processus de se reconnecter à moi. La cure est très puissante à ce niveau là, en tout cas chez moi.
Voilà ma réalité dans l'état actuel des choses.... A suivre, j'imagine...
Bonne journée à toi
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  klellja le Jeu 5 Avr - 19:31

Oui ça me parle ce que tu racontes. Le fait de ne pas se sentir soi-même et d'avoir tant envie de pleurer. Ce qui m'impressionne c'est de voir à quel point ça part du corps, enfin de constater que les "pensée" négatives ne font qu'un avec le corps, comme si elles s'étaient matérialisées.

Enfin moi je leur ai toujours attribuées une place concrète, je sentais bien que les pensées ne flottaient pas autour de moi ou de ma tête mais qu'elles entraient littéralement dans le corps.

Bientot j'aurais besoin d'aller voir la définition du mot "pensée" dans le dictionnaire car je ne suis pas sure que ce mot recouvre la réalité dont je parle.

Du coup je me disais, peut-être que la détox -ce qui se passe passe aussi pendant la cure apparemment- remet en circulation des poisons qui logeaient dans le corps ?

La grosse différence avec toi c'est que ce n'est pas un état que tu connais habituellement (oh ça a du être d'autant plus bouleversant!) et qu'ici c'est ça m'est -malheureusement- très familier.

Merci en tout cas pour ton message!
Clelia

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Cath le Jeu 5 Avr - 8:13

Salut Clélia,
ça m'est arrivé deux fois, et pour ma part j'avais relié cela à des "orages" hormonaux (quoique la première période = 9 jours après début des règles, donc quoi ?- et deuxième période, bcp plus courte = 1 jour ou 2 avant le moment où je devais retirer mon anneau vaginal, donc ? ). J'ai eu perte de confiance, sentiment d'être fourvoyée sur ma voie, personnelle et familiale. Heureusement, au milieu d'une crise de larmes j'ai pu dire à mon compagnon: tu vois bien que je ne suis pas moi-même (ce qui a calmé les choses instantanément). Oui, je n'étais pas moi-même, j'étais une égarée dans les tourments de la vie, alors que je suis très stable émotionnellement parlant, habituellement. Les larmes me venaient à tout propos, en plus. Donc, je ne sais pas si cela se relie à ce que tu as vécu, je l'ai plutôt ressenti comme un méga syndrôme pré-menstruel.
Amicalement,
Catherine

Cath


Revenir en haut Aller en bas

Reset émotionnel ?

Message  klellja le Jeu 5 Avr - 6:56

Salut les nanas (je n'ai pas encore vu d'homme sur le forum héhé),

Depuis hier, je revis des sentiments de sous-merditude absolue et c'est pas chouette, vous vous en doutez ! Ca m'arrive de temps en temps d'avoir des régressions à ce niveau-là, j'ai l'impression de faire un bond dans mon adolescence (pas si éloignée que ça puisque j'ai 25 ans) quand des voix assassines viennent me dire que je suis nulle, que personne m'aime et autres fléchettes empoisonnées dont la cible varient selon les personnalités et les circonstances j'imagine.

Ces dernières années, j'arrivais à ne plus les croire (oui oui je parle tjs de ces voix, hum) comme si elles n'arrivaient plus à agir sur mon corps et à activer des zones de souffrance. Je les écoutais gentiment, elles ne me blessaient plus. J'observais juste l'endroit du corps où ça me faisait mal et ça finissait par partir.

Mais là, hier et aujourd'hui encore, bon sang, c'est revenu en force et c'est douloureux. Je me sens attaquée par des pensées malsaines et j'ai beaucoup de mal à gérer ça. Vulnérabilité totale! Heureusement que j'arrive à en parler autour de moi et qu'on me console. J'ai l'impression de purger des vieilles émotions engrammées dans le corps et à la fois j'ai un peu la crainte de ne pas donner au corps ce qu'il faut.

En fait, je comprends pas ce qu'il se passe et j'aimerais que Dieu ou Jésus ou un oiseau à ma fenêtre vienne me l'expliquer parce que là c'est flou. Est-ce que vous auriez des expériences de ce genre à partager ? (non pas celle de Jésus qui vient vous parler... quoique) C'est possible que le corps réactive des trucs émotionnels aussi forts pendant la cure ? Ca vous est arrivé ? Ca pourrait être relié à quoi ?

Les hypothèses sont ouvertes....

Clelia




klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reset émotionnel ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum