Clelia carnet 2ème semaine

Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  klellja le Mar 10 Avr - 6:10

@ taty
la chère et tendre enfant a capté le message! En général je lésine pas sur les graisses donc ça devrait aller... Et pour les jus de légumes je calcule pour avoir min 5-6 US.

(hé non je suis pas encore bodybuildeuse!)

Clelia


klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Mar 10 Avr - 4:57

@ clelia
si tu manges bcp de protéines et pas deux fois plus de graisses (en kcal) que de protéines, alors c'est pas cétogénique, c'est pire chère et tendre enfant
voir les calculs dans Full Ketone dans pour qui sonne le gras

les protéines deviennent alors pro inflammatoires etc...
ou alors tu fais 3 heures de bodybuilding par jour Smile)
ciao
taty

NB une journée cétogénique de temps en temps pourquoi pas, mais tu bloques à mon avis l'évolution intestin/nerf vague/hypothalamus et tout ce que je ne comprends pas encore
le corps est un petit subtil, on ne lui fait pas de blagues svp!!

taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Mar 10 Avr - 4:55

@gab
tu peux pointer l'une ou l'autre page de ton livre
http://books.google.fr/books?id=w_4biRQrKycC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false
histoire de ne pas se perdre?
merci
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  klellja le Mar 10 Avr - 2:57

@ Taty, juste une question technique : c'est ok d'avoir des jours cétogéniques de temps en temps ? (même si c'est pas tout à fait la diète cétogénique puisque je mange beaucoup de protéines) pas de contre-indications ?

Clelia

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  klellja le Mar 10 Avr - 2:47

Merci pour vos messages, je les lis avec grand intérêt. (Attention Nicole c'est un peu long Wink )

J'admire ce que tu fais Taty et l'énergie que tu consacres au partage de tes découvertes. Tu me permets de changer de perspective, en fait tu m'accompagnes dans mes propres découvertes tout comme chaque expérience et chaque rencontre peut le faire.

Dans l'idéal j'aimerais qu'on ne doive pas réfléchir à ce qu'on mange, qu'on mange à notre faim sans restriction au moment où ça nous convient et si un truc nous va pas, on change ou on adapte sans se poser de question existentielle. Et pour moi c'est presque impossible dans notre monde industrialisé de manger les yeux fermés en toute confiance, à moins d'être bien informé. D'où la richesse de tes livres. Tu m'as réconciliée avec le fait de vivre au XXIème siècle Smile car plutôt que de me dire "Quel triste monde, on va tous être malades quoiqu'on fasse" tu me donnes envie d'aller de l'avant et de comprendre mon environnement afin de trouver des solutions intelligentes.

Dans le cas présent, j'ai l'impression d'être dans la phase réparation, après avoir évalué l'ampleur des dégâts. A mes yeux, c'est un processus extrêmement concret. Aussi concret qu'une poignée de porte cassée ou un tuyau de la salle de bains qui fuit. On reproche beaucoup aux médecins leur froideur et aussi de se limiter au corps matériel. Je crois plutôt qu'on souffre de l'inefficacité de leurs traitements car ils ne comprennent pas tous (encore) bien le corps humain. Mais leur froideur est très saine dans l'absolu.

J'ai beaucoup de résistance vis-à-vis des approches psys. Un corps reste un corps, c'est de la matière. Il a des cycles et des besoins physiologiques, il est habité par des milliards de bactéries, c'est un organisme vivant qui répond aux lois de la nature comme tout ce qui vit sur terre. Tout ce qui me permet d'appréhender ces phénomènes sont de l'or ! Ou comment étudier la nature à travers son propre corps...

On souffre juste de trop d'infos et de mauvaises infos. Pour moi, la reconnaissance de l'axe cerveau-intestins -dont Kruse parle beaucoup aussi- pourrait faire progresser la médecine et renforcer l'idée qu'on n'est pas un esprit d'un côté et un corps de l'autre. Et avec tes livres Taty tu fais déjà le lien entre la théorie et la pratique avec les cures proposées. Bref, y'a déjà beaucoup de choses disponibles mais pas encore très bien connues !

Un article du monde.fr très intéressant au sujet de cet axe cerveau-intestins ("La flore intestinane joue avec notre mental": http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/03/23/flore-intestinale-le-cerveau-sous-influence_1674270_1650684.html )

"Plusieurs études chez l'animal ont (pourtant) contribué à renforcer le concept d'un "axe intestin-cerveau".
Schématiquement, ce réseau bidirectionnel permet au cerveau d'influer sur les activités motrices, sensitives et sécrétoires du tube digestif et à l'intestin d'exercer une action sur les fonctions cérébrales."


Traduit grossièrement par : l'intestin joue sur le cerveau et le cerveau joue sur l'intestin. En soignant l'un, on agira forcément sur l'autre! Gottschall avait bien raison d'appeller son bouquin "break the vicious circle" drunken

Clelia

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Invité le Mar 10 Avr - 1:23

Merci de nous partager ce lien, j'ai tout lu..... maintenant je décroche de l'ordi c'est too much pour moi. Trop d'éléments aussi.. ça cafouille....

Nicole

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Mar 10 Avr - 0:39

le lien: corrigé
le clic reprenait la parenthèse finale dans l'adresse...
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Invité le Mar 10 Avr - 0:33

Taty ton lien en ref aux extraits du parcours de Clelia ne fonctionne pas.
J'aimerais aussi te dire par rapport à ton intervention qu'à chaque fois je sens combien tes paroles me parlent ++++ histoire de génération peut être (j'ai 51 ans .... jusqu'en octobre :-)).
Même si parfois j'ai besoin d'un "décodeur", ce qui a l'air si évident de par tes expériences et des liens que tu fais ne me sont pas toujours très claires car j'ai encore assez bien de difficultés à me concentrer et à assimiler (au propre comme au figuré :-)) et surtout à synthétiser...
Clelia ton témoignage aussi me parle ++ : "coincée dans mes choix alimentaires", .... la diificulté ici que nous rencontrons est peut être de sortir des sentiers battus pour revenir patiemment à une écoute de plus en plus fine de ce qui nous nourris individuellement .... (oui je sais je me répète:-)). Autre piste :accueillir aussi le fait qu'un moment n'est pas l'autre et pour rejoindre Taty mon autre petite phrase qui me guide : tout est relatif...
Dans un autre registre la lecture pour moi est une source inépuisable de nourriture spirituelle: j'ai beaucoup appris de Christiane Singer, Colette Nys-mazure, Alice Miller,Marie Lise Labonté, Arouna Lipschitz, Marshall B.Rosenberg, Jacques Salomé, Thich Nath Han, John Kabatt Zin , Guy Corneau et tant d'autres qui au travers des livres me permettent d'accéder à d'autres point de vue. Et dans mes moments de doutes, de tristesse, j'aime ouvrir au hasard un livre et à chaque fois je suis émerveillée par les mots que je découvre encore et encore et qui me ramènent à ma partie apaisée.

Amicalement,
Nicole












Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Gab le Lun 9 Avr - 20:09

Salut,
peut être j'ai complétement tort, mais vu tes réflexions, Clelia et les réponses de Taty, et les pages de Kruise que tu as trouvé, cela me faisait repenser à des passages d'un livre titré Healing the whole person.... (dont j'ai lu malheureusement que des extrait...)
http://books.google.fr/books?id=w_4biRQrKycC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false
(oui, après Wilber j'ai découvert Swami Ajaya :-)
Shanti shanti comme on dit vers chez nous :-)))
Gab

Gab


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Lun 9 Avr - 19:13

Clelia
1. les autres doivent connaître ton parcours si compliqué en santé via les extraits sur le site
NB ça commence page http://www.taty.be/nature/blogauditcas1.htm
et les courageuses recherches que tu as poursuivies
je suis tes messages, tu n'es pas seule, mais tu auras déduit de mes réponses du site que je ne réponds quasi qu'aux injonctions positives, c'est ma manière à moi de dire la même chose que ce que nicole a finement exposé dans un autre fil en réponse à AF

Je t'expose ici une notion dure à avaler, mais tu es une forte de chez forte, tu "peux là contre", je le reformulerai dans le livre en plus léger, ici ça sort du clavier comme ça. En tout cas c'est ce que je dirais en direct...

Dans ta génération, c'est vraiment difficile de viser le positif car vous vivez la tristitude (tu connais la chanson sur youtube, c'est un bijou); càd il est de bon ton de cultiver l'attitude triste et "lost generation". En outre, on est dans une vague d'individualisme à outrance, il faut "se" trouver, "se" définir comme si on n'était pas partie d'un grand tout.
Comme je suis un peu plus rentre dedans que nicole, je vais m'exprimer de façon radicale, âmes sensibles, sautez le paragraphe suivant
Je mets les plaintes de mes enfants et de leurs copains (et les miennes éventuelles) en perspective avec la shoah, la syrie d'aujourd'hui, les tutsis... je respire un bon coup et je me dis que notre autonombrilisme est plus dévastateur que porteur.
Si tu trouves TA question existentielle, tu te la poses à ce moment de doute. Dans mon cas, c'est "as-tu été utile à quelqu'un aujourd'hui?". Oui? alors j'oublie tout le reste et je continue, le nez parfois dans mes chaussures, en attendant qu'il arrête de pleuvoir sur ma tête à moi toute seule Smile
mais alors pourquoi les cures? pourquoi l'énergétique etc? Sans utiliser toutes les techniques de bien-être (food et non food), je survis mais je végète, je ne peux alors rien donner de moi-même, tout ce que je grapille me sert à juste respirer un peu mieux; ce n'est qu'en soignant mon être physique et psychique que je peux être totalement présente aux autres et me centrer sur ce qui m'importe comme objectif: être utile. Rien ne m'enchante plus que le témoignage d'un lecteur sur l'utilité de l'un de mes livres, ça justifie les plus de mille heures que chacun demande.

paragraphe précédent à relire avec discernement parce qu'à me relire, on dirait que je sais ce que je fais dans la vie, en fait je sais l'exposer... ah, mais le pratiquer!

2. merci pour le lien au blog de kruse, j'avais loupé cette page
Outre la relance leptine, chez lui c'est la méditation transcendentale qui l'a sauvé, dit il
J'en extrais ceci, d'une réponse de lecteur qui fait sens dans ce msg, mais si toi qui es une grande traductrice tu pouvais résumer cette page de kruse que je ne reprendrai pas puisque trop "hors food": "I have been on the Leptin Rx 18 days and, before Leptin Rx, I had a difficult time resisting grains and sugars. Now I equate eating off-plan to stepping in front of oncoming traffic. Why would anybody do that? It is counter-survival. Just like eating non-survival food is counter-survival. I would beat myself up over the years when I would succumb to temptation of non-survival foods. I would always ask myself why I didn’t have the ability, the moral fortitude, to do the right thing? After reading your blog, I found the answer to that question…the answer to my life-time ruin. I never have read anything that made more sense to me as far as my physical health…NOTHING."

ciao
taty


Dernière édition par Admin le Mar 10 Avr - 0:39, édité 1 fois

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  klellja le Lun 9 Avr - 9:20

@Taty

Honnêtement je me sens un peu coincée dans mes choix alimentaires (déjà bien avant la cure) et en même temps c'est pas possible pour moi de manger normalement, ce que je veux. Parfois je me noye dans trop de pistes à la fois, la seule qui me fasse vraiment écho c'est de rétablir la flore intestinale. Mais je me demande si c'est réellement possible vu la persistance dans le temps et l'écoute que ça demande. C'est une source de grande frustration, de ne pas y voir clair!

Certains jours je suis en diète cétogénique. Je sais pas comment gérer les glucides en dehors des jus de légumes.

Sentinelles : difficulté respiratoire, mal à la nuque/bas du dos, douleurs articulaires. J'ai toujours autant de mal à respirer et ça va mieux pour le reste. Je devrais ajouter : coups de déprime, sentiment ma-vie-est-un-drame (j'avoue que le spectre du cancer du côlon plane sur moi et me fout encore + les boules depuis le décès de ma grand-mère)

Merci pour les pistes ayurvédiques. Pour le moment, j'ai plutôt tendance à être frileuse, surtout avec ce temps belge quasi hivernal!

Je me demande s'il faudrait pas refaire la cure antiparasitaire (version clark), elle avait bien marché à l'époque et prendre de la glutamine pour l'intestin. Je me sens encombrée, j'ai envie de drainage et de jeûne et d'élever des kangourous en Australie (par exemple).

C'est fou, sans que mes conditions de vie changent, d'un jour à l'autre je suis la fille la plus heureuse de la terre ou le déchet des sous-merdes de l'univers. La 1ère possibilité me semble tellement plus proche de ma nature... !

Clelia

ps: en trainaillant sur le blog de kruse, j'ai découvert son côté maître/leader spirituel :-) http://jackkruse.com/finding-your-primal-sense/

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Lun 9 Avr - 8:06

@clelia
aussi ceci: tu varierais les sources de protéines? ce sont souvent des protéines denses, dirais-je

ta part pitta si je me rappelle bien: poisson pour la refroidir, yaourt qui est aussi froid...
ou simplement pour la variété
on n'est pas dans la saison idéale pour des choses si denses, je dirais
c'est bien parce que tu demandes une piste
sinon hein c'est chacun sa mode
comme il aime...

moi j'essaie juste de faire l'interprète du corps
mais sans avoir été à l'école...

ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Admin le Lun 9 Avr - 8:03

salut clelia
j'ai pas tellement regardé le détail car avec ta nuit pourrie du wifi et ta fragilité, tu risques de tirer trois jours les effets de cet esmog
tu es sûre que tu manges bien 6 unités sucres par jour?
tu me sembles en diète cétogénique sauf les jours à jus de légumes et encore
dans ce cas ton corps/ton foie se fatigue à transformer les protéines en sucres...
pour les trois sentinelles que tu avais choisies, lesquelles ont changé?
le doigt: aucune idée...
ciao
taty

Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Clelia carnet 2ème semaine

Message  klellja le Dim 8 Avr - 2:43

Salut à toutes,

Voilà le carnet de la 2ème semaine de cure.

Semaine assez difficile. J'ai capté à la relecture ce qui avait largement contribué à me "déprimer" et qui m'avait motivée à écrire un post sur les chamboulements émotionnels. Mardi soir j'ai passé une des nuits les plus pourries de ma vie et le lendemain j'avais l'impression de pas avoir dormi, mon corps était en détresse totale. J'ai cherché à comprendre : couchée trop tard Ok, ça joue, et surtout j'ai dormi à 2 m d'un wifi + oublié d'éteindre mon gsm. Un bain d'ondes électromagnétiques...

Cette vilaine nuit a donné le ton, le lendemain j'étais vannée, triste, j'avais envie de pleurer, mon corps était pas bien, malheureux et en colère. Il m'a fallu 2 jours avant que ça se calme. J'avais un stage d'écriture et j'ai pas su en profiter ces jours là.

Le truc qui m'étonne le plus et qui s'est vite révélé dès le début de la cure se situe au niveau du sommeil. J'ai toujours été habituée à savoir résister tard le soir, à nier les signes de fatigue. C'est devenu impossible à présent! Alors qu'avant j'avais 1000 excuses pour ne pas me glisser dans mon lit, aujourd'hui j'ai même plus envie de discuter, dormir ne me semble plus être une perte de temps. Par contre, même en dormant plus tôt et en suffisance, je suis assez fatiguée de manière générale.

Globalement, je me sens plus connectée à mon corps, plus sensible à ses signaux.

2 jours où j'ai pas pris la dose minimum de glucides.
Puis y'a 2 soirs d'affilée où je me suis un peu goinfrée de pommes le soir pour me consoler. Mais c'est une stratégie que je n'aime pas trop dans le fond (manger pour calmer mes émotions) et j'ai laissé tomber.

Sinon j'ai une sorte d'inflammation au majeur droit qui est réapparu ces 2 derniers jours mais chépa c'est quoi : le doigt est un peu gonflé et ça fait mal quand je le plie (tendinite ? arthrite?). J'ai déjà eu ça étendu à tous les doigts et aux orteils aussi et là les doigts étaient plutôt rouges. Si qqn a des indices je suis preneuse.... J'ai remarqué que la manière la plus radicale de soulager ça c'est de jeûner donc je crois que c'est très lié à ce que je mange.

Au niveau des selles, c'est pas tous les jours, plutôt tous les 2-3 jours. Intuition que ça rame quand même.

Si des trucs vous sautent aux yeux, welcome !

Clelia

Fichiers joints
carnet_Clelia2.pdf (149 Ko) Téléchargé 90 fois

klellja


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clelia carnet 2ème semaine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum